Rechercher

Washington soutient une enquête sur l’accident mortel de deux frères palestiniens

L'AP insiste sur le fait que l’Israélien ait intentionnellement foncé sur les deux frères; Israël maintient que l'accident était dû au mauvais éclairage de la route de Cisjordanie

Muhannad, à gauche, et Mohammad Muteir. (Autorisation)
Muhannad, à gauche, et Mohammad Muteir. (Autorisation)

Les États-Unis se sont joints dimanche à l’appel en faveur d’une enquête sur l’accident de la circulation du week-end dernier, au cours duquel un conducteur israélien a heurté et tué deux frères palestiniens qui tentaient de réparer un pneu crevé sur le bas-côté d’une route de Cisjordanie.

L’Autorité palestinienne (AP) a qualifié la collision de samedi, qui a coûté la vie à Mohammad et Muhannad Muteir, originaires du camp de réfugiés de Qalandiya, dans la région de Jérusalem, d’attaque intentionnelle à la voiture-bélier, tandis que la police israélienne affirme qu’il s’agit d’un accident de la route.

Dans un tweet dimanche, le Bureau des Affaires palestiniennes de l’ambassade américaine à Jérusalem a présenté ses condoléances à la famille Muteir. « Nous soutenons une enquête policière approfondie sur cette tragédie », a-t-elle ajouté.

La police israélienne a ouvert une enquête sur l’accident, mais a déclaré qu’elle pensait, après sa première évaluation, que le conducteur israélien, un homme d’une cinquantaine d’années, avait accidentellement heurté les frères palestiniens.

Les frères effectuaient des réparations sur leur véhicule sur le bord de la route entre les carrefours Rechelim et Tapuah.

La police a déclaré que les feux du véhicule des Muteir semblaient avoir été éteints alors qu’ils étaient à l’arrêt sur le bas côté de la route, faiblement éclairée.

Mais l’agence de presse palestinienne Wafa a qualifié la collision d’ « attaque à la voiture-bélier », et le Premier ministre de l’AP, Mohammed Shtayyeh, l’a qualifiée de « crime horrible ». Zakaria Fayala, de l’antenne de Qalandiya du gouvernorat de Jérusalem de l’AP, a déclaré dans un communiqué que le conducteur avait délibérément accéléré avant de heurter les Muteir avec son véhicule.

C’est la deuxième fois en quelques jours que les États-Unis demandent à Israël d’enquêter suite à la mort d’un Palestinien en Cisjordanie.

Jana Majdi Assam Zakarna, 16 ans, tuée pendant des échanges de coups de feu entre les troupes israéliennes et des Palestiniens armés lors d’un raid à Jénine, en Cisjordanie, le 11 décembre 2022. (Crédit: Réseaux sociaux)

Lundi dernier, le porte-parole du département d’État, Ned Price, a déclaré que les États-Unis « espéraient que les responsables répondraient de leurs actes » après la mort de Jana Zakarna, 16 ans, tuée par balle lors d’un raid militaire israélien dans la ville de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie. L’armée israélienne a déclaré qu’un tireur d’élite de la police des frontières était probablement responsable de la mort accidentelle de Zakarna. Elle se tenait sur le toit de son habitation lorsqu’un échange féroce de coups de feu a eu lieu suite à une opération de l’armée israélienne, venue arrêter trois terroristes présumés à Jénine. Les militaires ont riposté aux tirs de Palestiniens armés, qui ont également lancé des explosifs en leur direction, a indiqué Tsahal.

Les États-Unis ont exprimé à plusieurs reprises leur inquiétude face à la recrudescence de la violence en Cisjordanie au cours des derniers mois, exhortant Israël et l’AP à agir et à coopérer afin de rétablir le calme.

Tsahal mène actuellement une vaste offensive anti-terroriste, principalement axée sur le nord de la Cisjordanie, à la suite d’une série d’attaques palestiniennes au printemps.

L’opération a permis de procéder à plus de 2 500 arrestations lors de raids quasi quotidiens, mais a également fait plus de 130 morts parmi les Palestiniens, essentiellement lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.