Wasserman Schultz demande d’enlever les stèles nazies dans les cimetières US
Rechercher

Wasserman Schultz demande d’enlever les stèles nazies dans les cimetières US

Cette éminente membre juive du Congrès appelle le département des Affaires des vétérans à remplacer les stèles des soldats nazis, ornées de croix gammées et d'hommages à Hitler

Un pierre tombale arborant une croix gammée au cimetière national de Fort Sam Houston, à San Antonio, Texas. (Crédit : Michael Field/Wikimedia Commons)
Un pierre tombale arborant une croix gammée au cimetière national de Fort Sam Houston, à San Antonio, Texas. (Crédit : Michael Field/Wikimedia Commons)

JTA — La représentante Debbie Wasserman Schultz, membre du Congrès américain, a appelé vendredi le département des Affaires des vétérans à remplacer trois stèles, dans les cimetières militaires, ornées de croix gammées et qui invoquent Hitler.

Ces inscriptions figurent sur les stèles de prisonniers de guerre allemands morts dans des camps d’internement pendant la Seconde Guerre mondiale. Deux se trouvent dans un cimetière de Houston et une troisième à Salt Lake City.

En plus des croix gammées, les tombes affichent l’épitaphe : « Il est mort loin du Führer, du peuple et de la patrie. » « Führer » est le titre qu’Adolf Hitler s’était donné.

« Il est profondément troublant et terriblement offensant que des stèles ornées de croix gammées et présentant des messages qui rendent hommage à Hitler se trouvent encore aujourd’hui dans les cimetières nationaux de l’administration des vétérans de cette nation », a commenté Wasserman Schultz, représentante démocrate de Floride, dans un communiqué.

« La décision prise par le département des Affaires des vétérans de laisser ces croix gammées en place ainsi que les messages écrits en l’honneur de Hitler – tout en ignorant les appels lancés à enlever ces stèles – est cynique, irresponsable et inacceptable et elle survient à un moment où les incidents antisémites rapportés aux Etats-Unis connaissent un nouveau pic », a-t-elle continué.

Debbie Wasserman Schultz membre du Congrès, en 2018. (Crédit : AP /Brynn Anderson)

Wasserman Schultz figure parmi les personnalités juives démocrates les plus éminentes au Congrès américain et elle a été présidente, pendant des années, du Comité national démocrate.

L’organisation juive B’nai B’rith a indiqué, vendredi, qu’elle avait envoyé un courrier au Secrétaire aux Affaires des vétérans Robert Wilkie appelant à enlever ces stèles.

« Nous vous écrivons aujourd’hui pour vous faire part de notre indignation face à l’affichage de croix gammées, de croix de fer et d’épitaphes rendant hommage à Adolf Hitler sur les stèles de trois prisonniers de guerre allemands dans le cimetière militaire de Fort Sam Houston et dans le cimetière militaire de Fort Douglas. Ces symboles et ce langage profondément offensants apparaissent aux côtés de stèles qui rendent hommage à des soldats américains, notamment à des militaires qui ont combattu l’oppression nazie pendant la Seconde Guerre mondiale », indique la lettre.

Au début de la semaine, la Fondation militaire des libertés religieuses avait également appelé le département à remplacer les stèles.

En réponse, un porte-parole du département des Affaires des vétérans avait invoqué une politique de l’agence visant à « protéger les ressources historiques, notamment celles qui peuvent reconnaître des personnalités ou des événements controversés ».

« J’appelle les Affaires des Vétérans à abandonner cette politique dépassée et à immédiatement remplacer ces stèles indélicates qui n’ont pas leur place dans les cimetières », a clamé Wasserman Schultz.

Parmi les organisations qui soutiennent l’appel lancé par la fondation militaire des libertés religieuses, on retrouve l’AJC (American Jewish Committee) et le Southern Poverty Law Center.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...