‘Wonder Woman’ attaquée sur Twitter car « sioniste »
Rechercher

‘Wonder Woman’ attaquée sur Twitter car « sioniste »

Parmi les conversations sur les réseaux sociaux au sujet de son nouveau film, certains utilisateurs de Twitter ont utilisé l'actrice israélienne Gal Gadot pour exprimer leur sentiment anti-Israël

La page Twitter de Gal Gadot (Crédit : Times of Israel)
La page Twitter de Gal Gadot (Crédit : Times of Israel)

L’actrice israélienne Gal Gadot, star du prochain « Wonder Woman », a été attaquée sur Twitter car elle serait « sioniste ».

Gadot, qui était mannequin et actrice en Israël, et a été Miss Israël 2004, avant qu’elle ne se lance dans le cinéma, a effectué ses deux années de service obligatoire dans les Forces de défense israéliennes.

« Wonder Woman » sortira dans les salles le 2 juin 2017, mettant l’accent sur un personnage classique de DC Comics qui a été présenté plus tôt cette année pour les cinéphiles dans « Batman v Superman : l’aube de la justice ».

Warner Brothers a donné à ses fans le premier avant-goût du film samedi, dévoilant la première bande-annonce officielle du film très attendu au Comic-Con de San Diego.

Après le buzz sur l’apparence de la princesse amazonienne dans Batman v Superman, la bande-annonce pour son premier long-métrage complet a fait beaucoup de bruit sur les réseaux sociaux par rapport au film et à l’actrice.

Certains utilisateurs de Twitter, cependant, ont utilisé les origines israéliennes de Gadot pour exprimer leur sentiment anti-Israël, la qualifiant de « sioniste », ajoutant qu’elle ne méritait donc aucun compliment.

https://twitter.com/tatooineseb/status/758286941204938752

https://twitter.com/alitoosad/status/757023506991374338

https://twitter.com/seIinameyer/status/758036546285166607

D’autres ont pris la défense de Gadot, disant que le fait qu’elle est Israélienne n’a aucune importance.

Gadot n’a pas répondu aux tweets.

Gadot devrait également apparaître dans le film de super-héros « Justice League », qui sort en novembre 2017.

Se déroulant à l’époque la Première Guerre mondiale, « Wonder Woman » présentera l’alter ego de l’héroïne, Diana Prince, et ses origines sur l’île amazonienne de Themyscira.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...