Yaalon approuve la conversion d’une église en complexe juif
Rechercher

Yaalon approuve la conversion d’une église en complexe juif

Le ministre de la Défense permet à un groupe d'extrême-droite de rénover un complexe presbytérien près du Gush Etzion

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le ministre de la Défense, Moshe Ya'alon (Crédit : Yonathan Sindel/Flash90)
Le ministre de la Défense, Moshe Ya'alon (Crédit : Yonathan Sindel/Flash90)

Le ministre de la Défense Moshe Yaalon a approuvé la semaine dernière la rénovation d’un ancien complexe d’église et sa conversion en implantation juive, en Cisjordanie, la semaine dernière, rapporte Haaretz.

Le complexe a été acheté par le millionnaire et philanthrope américain Irving Moskowitz à travers une série de corporations et d’organisations caritatives en 2008, quand il a été vendu par une église presbytérienne.

La propriété de 10 hectares se trouve en face du camp de réfugiés d’Al-Aroub sur la route 60, entre le Gush Etzion et Hébron. S’il était peuplé, l’avant-poste créerait un corridor juif entre les deux zones, rendant une solution à deux Etats beaucoup plus difficile à négocier.

Le complexe subit des rénovations depuis quelques mois. Une nouvelle clôture a été construite en dépit d’une injonction d’arrêt de travail par l’Administration civile israélienne de Cisjordanie, évoquant l’absence de permis.

L’armée israélienne était au courant de l’objectif du site lorsque la rénovation a commencé. Suite à une série de réunions avec le gestionnaire du site, Arieh King, membre du Conseil municipal de Jérusalem et activiste de droite, Ya’alon a approuvé la poursuite de la construction.

La décision du ministre de la Défense ne comprend aucune approbation pour peupler le site. Aucune demande de peupler l’ancien complexe de l’église n’a été reçue, a déclaré le ministère de la Défense à Haaretz.

Des Arabes chrétiens locaux ont protesté contre la rénovation du site, et placé des drapeaux palestiniens sur la clôture du complexe.

L’Église presbytérienne de Cisjordanie a menacé de contester la décision devant le tribunal, selon un communiqué du groupe.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...