Yaalon et Kahlon dévoilent le plan d’amélioration des checkpoints de Cisjordanie
Rechercher

Yaalon et Kahlon dévoilent le plan d’amélioration des checkpoints de Cisjordanie

Les ministres de la Défense et des Finances ont annoncé ce programme de deux ans qui devrait coûter 300 M de shekels

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un travailleur palestinien entrant dans la "manche" en métal avant que son identité ne soit vérifiée au checkpoint de Qalandiya, le 3 mai 2016. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel).
Un travailleur palestinien entrant dans la "manche" en métal avant que son identité ne soit vérifiée au checkpoint de Qalandiya, le 3 mai 2016. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel).

Le ministre de la Défense Moshe Yaalon et le ministre des Finances Moshe Kahlon annoncent un plan de deux ans pour améliorer les checkpoints de Cisjordanie, dans le but de rendre les points de contrôle plus efficaces et sécurisés.

« Le plan est conçu pour augmenter le nombre de travailleurs palestiniens qui passent par les checkpoints, ainsi que pour améliorer leurs conditions et passer les tests de qualité et de service », a dit Yaalon dans un communiqué.

Ce plan permettrait également d’ « améliorer le niveau technologique des mesures de [sécurité] aux checkpoints », a-t-il dit.

Yaalon, qui devrait prochainement quitter le ministère, affirme que le programme va diminuer le temps d’attente aux checkpoints de « 30 à 50 % ».

En outre, il va augmenter la quantité de produits qui peuvent être transférés d’ « environ 30 % », dit-il.

Le programme sera mis en œuvre par le ministère de la Défense, le ministère des Finances et le coordinateur israélien des activités gouvernementales dans les territoires. Il devrait coûter environ 300 millions de shekels (77 millions de dollars), tirés des fonds de la COGAT.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...