Yaalon : même sexe, hétérosexuels, aucune différence pour les conjoints en deuil
Rechercher

Yaalon : même sexe, hétérosexuels, aucune différence pour les conjoints en deuil

Le ministre de la Défense dit que l’Etat reconnaît les veuves et veufs de soldats tombés au combat indépendamment de leur orientation sexuelle

Le ministre de la Défense, Moshe Yaalon (à gauche), le chef d'état-major de Tsahal, Gadi Eisenkot et le général Eyal Zamir, au siège du Commandement Sud, près de la frontière israélienne avec Gaza, le 5 mai 2016 (Crédit : Ariel Hermione / Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense, Moshe Yaalon (à gauche), le chef d'état-major de Tsahal, Gadi Eisenkot et le général Eyal Zamir, au siège du Commandement Sud, près de la frontière israélienne avec Gaza, le 5 mai 2016 (Crédit : Ariel Hermione / Ministère de la Défense)

Le ministre de la Défense, Moshe Yaalon, a déclaré dimanche que l’armée ne fait pas de distinction entre les familles endeuillées des couples de même sexe et celles des hétérosexuels.

Le ministre de la Défense avait convoqué une réunion pour discuter de la reconnaissance par l’Etat des veufs et les veuves dans les couples de même sexe dont les partenaires ont été tués en action au cours de leur service militaire.

« Au cours de la discussion, il a émergé qu’il n’y a pas de différence dans la reconnaissance du deuil des partenaires de même sexe et celui des hétérosexuels, et donc il n’est pas besoin de légiférer », » a affirmé une déclaration du ministère de la Défense.

« Nous traitons les familles endeuillées de même sexe et les familles endeuillées hétérosexuelles de la même manière. Nous ne pourrions pas agir autrement, et il n’en sera pas autrement », a dit Yaalon.

« Notre obligation morale envers les familles, les veufs, les veuves et les orphelins est immense ; ils seront reconnus en tant que tels qu’ils soient des familles de même sexe ou hétérosexuelles », a ajouté le ministre de la Défense.

En juin 2015, le ministère de la Défense a déclaré qu’il reconnaîtrait les couples non mariés qui vivent dans des partenariats de droit commun, y compris les couples de même sexe, pour qu’ils aient droit à leurs pensions de service militaire.

Le ministère accordera aux couples non mariés les fonds de pension qu’ils recevraient s’ils devaient se marier, a déclaré l’avocat Irit Rosenblum, président et fondateur de la Nouvelle organisation familiale, à l’époque. Les pensions sont verrouillées pendant plusieurs années après qu’un conscrit a été libéré de son service, mais elles peuvent être retirées dans certaines circonstances, y compris lors d’un mariage.

Yaalon est depuis longtemps un défenseur des droits pour les couples de même sexe.

L’an dernier, il était seul parmi les politiciens de droite à exprimer l’espoir qu’Israël suivrait la Cour suprême des États-Unis et reconnaîtrait les mariages homosexuels.

Yonathan Beck a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...