Yaalon promet de construire une clôture high-tech pour endiguer la terreur
Rechercher

Yaalon promet de construire une clôture high-tech pour endiguer la terreur

Le ministre de la Défense a aussi exclu une opération militaire massive pour stopper la violence

Moshe Yaalon, alors ministre de la Défense, à l'Institut de la démocratie d'Israël, le 25 novembre 2015. (Crédit : Ariel Hermony/ministère de la Défense)
Moshe Yaalon, alors ministre de la Défense, à l'Institut de la démocratie d'Israël, le 25 novembre 2015. (Crédit : Ariel Hermony/ministère de la Défense)

Israël va construire d’ici un an une nouvelle barrière de sécurité intelligente séparant hermétiquement la ville de Hébron en Cisjordanie d’Israël proprement dit, a déclaré mercredi le ministre de la Défense Moshe Yaalon.

Yaalon, parlant à la Knesset, répondait à des questions sur les efforts d’Israël pour empêcher l’infiltration des terroristes en Israël à travers l’actuelle barrière incomplète dans le sud de la Cisjordanie.

Le terroriste qui a poignardé samedi quatre personnes à Kiryat Gat, est soupçonné d’avoir pénétré le pays grâce aux brèches dans la clôture.

« Nous sommes conscients du problème avec la barrière », a reconnu Yaalon, selon les informations de la Deuxième chaîne. « Nous avons l’intention de construire une clôture plus importante similaire à la clôture le long de la frontière égyptienne. Cela va prendre un peu de temps, mais cela va se passer. »

Yaalon a indiqué que la nouvelle clôture comprendra différents équipements de surveillance et coûterait des centaines de millions de shekels, avec un financement provenant du budget de la défense récemment approuvé.

Yaalon a également abordé mercredi les efforts visant à faire étouffer les deux mois de violence palestinienne, avec des attaques presque quotidiennes en Cisjordanie, à Jérusalem et ailleurs.

Prenant la parole devant l’Institut de la démocratie d’Israël, le ministre de la Défense a dit qu’il y avait un besoin des deux côtés pour empêcher l’escalade, et a exclu une action militaire massive du type de l’opération Pilier de Défense de 2002 – dans laquelle l’armée israélienne s’est déployée dans le cœur des villes de Cisjordanie afin d’éradiquer les terroristes.

Bien qu’il ait reconnu la nécessité de la «dissuasion», il a averti que « vous ne sortez pas tout de suite avec toutes ces proclamations et slogans que nous entendons …’Rentrons dedans, écrasons, détruisons, Pilier de défense 2,’ etc, etc. Ces propos ne sont pas pertinents, sont irresponsables, et ne règlent pas les problèmes ».

Et de poursuivre : « Chacun a son idée pour une solution … on entend des déclarations sans fondement, prononcées sans reflexion ni bon sens. »

Le ministre a dit qu’Israël doit trouver l’équilibre démocratique entre les actions pour enrayer le terrorisme et la nécessité de permettre aux civils des deux côtés de vivre en paix.

הערב בירושלים באירוע של התוכנית לביטחון לאומי ודמוקרטיה על שם אמנון ליפקין-שחק מטעם המכון הישראלי לדמוקרטיה.זכיתי להכי…

Posted by ‎משה (בוגי) יעלון – Moshe (Bogie) Ya'alon‎ on Wednesday, 25 November 2015

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...