Yachimovich : Netanyahu devra démissionner s’il est inculpé
Rechercher

Yachimovich : Netanyahu devra démissionner s’il est inculpé

La députée de l’Union sioniste affirme que le Premier ministre ne pourra pas à la fois diriger Israël et prouver son innocence devant les tribunaux

La députée de l'Union sioniste Shelly Yachimovich à la Knesset, le 8 juin 2015. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
La députée de l'Union sioniste Shelly Yachimovich à la Knesset, le 8 juin 2015. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Une importante membre de l’Union sioniste a déclaré samedi que le Premier ministre Benjamin Netanyahu devrait démissionner s’il était mis en examen après la fin des enquêtes criminelles à son encontre, car il ne pourrait pas remplir ses devoirs tout en se battant pour être blanchi.

Pendant un évènement culturel organisé à Givat Shmuel, dans la banlieue de Tel Aviv, la députée Shelly Yachimovich a déclaré que malgré leur soutien au Premier ministre et leur affirmation qu’il n’aurait pas besoin de démissionner s’il était mis en examen, les membres de la coalition de Netanyahu concédaient en privé qu’il serait forcé d’abandonner son poste de Premier ministre dans un tel scénario.

« Même au Likud ils savent qu’au moment où il sera mis en examen, le Premier ministre sera obligé de démissionner », a déclaré Yachimovich, selon la radio militaire.

Dans le cadre de la loi israélienne, un Premier ministre en exercice n’est pas obligé de démissionner s’il est mis en examen, contrairement aux ministres qui doivent agir ainsi s’ils sont inculpés.

Cependant, plusieurs députés de l’opposition ont, comme Yachimovich, affirmé que si Netanyahu était mis en examen, il devrait démissionner, car il ne pourrait pas assumer ses responsabilités de dirigeant d’Israël et en même temps prouver son innocence devant les tribunaux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...