Yaffa Eliach, éminente historienne de la Shoah s’est éteinte à l’âge de 79 ans
Rechercher

Yaffa Eliach, éminente historienne de la Shoah s’est éteinte à l’âge de 79 ans

Son exposition « Tower of Faces » au Musée de la Shoah aux États-Unis commémore 3 500 juifs de sa ville natale qui ont été assassinés

Dr Yaffa Elaich lors d'une interview sur C-Span au sujet de son livre : “There once was a world: A 900-Year Chronicle of the Shtetl of Eishyshok” (Crédit : Capture d'écran YouTube
Dr Yaffa Elaich lors d'une interview sur C-Span au sujet de son livre : “There once was a world: A 900-Year Chronicle of the Shtetl of Eishyshok” (Crédit : Capture d'écran YouTube

Yaffa Eliach, éminente historienne de la Shoah, était la première à avoir ouvert un centre d’études de la Shoah aux États-Unis.

Eliach est une survivante de la Shoah, et est décédée mercredi à l’âge de 79 ans, selon The Jewish Press.

En 1974, elle a ouvert à Brooklyn le Center for Holocaust Studies. Plus tard, ce centre a fusionné avec le Museum of Jewish Heritage de New York.

Eliach a créé une exposition « The tower of Life » ou « Tower of Faces », au Memorial Museum à Washington DC.

L’exposition se répartit sur 3 étages et présente 1 500 photographies d’Eishyshok, sa ville natale en Lithuanie, près de Vilna, révélant la vie avant la guerre. La quasi-totalité des 3 500 habitants juifs de la ville ont été tué pendant la Seconde Guerre mondiale, selon le New York Times.

Eliach était également l’auteure de plusieurs ouvrages sur la Shoah.

Après la guerre, elle s’est enfuie en 1946 vers ce qui deviendra Israël. Plusieurs membres de sa famille ont péri pendant la guerre.

En 1954, elle a immigré aux États-Unis avec son mari David Eliach et a étudié au Brooklyn College et au City College de New York. En 1969, elle a commencé à travailler au Brooklyn College et y a enseigné les études juives.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...