Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

Yair Netanyahu appelle à boycotter des entreprises israéliennes

Des journalistes de la 12e et 13e chaînes ont espéré la fin du "règne de Netanyahu" ; le fils du PM a appelé au boycott des entreprises qui leur achètent des pages de publicité

Yair Netanyahu, fils du Premier ministre Benjamin Netanyahu, lors d'un événement électoral à Tel Aviv, le 18 septembre 2019.(Gili Yaari/Flash90)
Yair Netanyahu, fils du Premier ministre Benjamin Netanyahu, lors d'un événement électoral à Tel Aviv, le 18 septembre 2019.(Gili Yaari/Flash90)

Vendredi, Yair Netanyahu, le fils du Premier ministre, a appelé les Israéliens à boycotter les entreprises qui achètent des publicités sur les Douzième et Treizième chaînes, les plus regardées en Israël, les accusant de diffuser de la « propagande anti-Israël ».

Dans un tweet, le fils cadet Netanyahu a écrit : « Êtes-vous également furieux de la propagande anti-Israël sur la Treizième et Douzième chaînes ? Il y a une solution ! Un boycott de consommation de toutes les entreprises qui achètent de la publicité sur leurs chaînes ! C’est uniquement s’ils sont touchés au porte-monnaie qu’ils changeront et ajouteront davantage de voix sionistes ! »

Yair Netanyahu a également partagé un tweet d’un utilisateur appelé Rami Kern, qui a créé un site internet s’intéressant aux entreprises qui achètent de la publicité sur ces chaînes.

Kern a déclaré que ses efforts visaient à frapper financièrement et à délégitimiser les chaînes d’information, pour créer un « environnement politique plus équilibré ».

La Douzième chaîne a été critiquée par certaines personnalités de la droite israélienne ces derniers jours, après que l’analyste politique en chef Amnon Abramovich et le présentateur du journal Oded Ben-Ami ont récité le Kaddish, la prière traditionnelle juive du deuil, pour marquer « la fin de l’ère Netanyahu ».

Le Premier ministre a critiqué la Douzième chaîne, à de nombreuses reprises, la fustigeant pour sa large couverture d’une série d’enquêtes criminelles dans lesquelles il est suspecté.

En août, le Premier ministre a appelé les Israéliens à boycotter la Douzième chaîne et son propriétaire Keshet pour son rôle dans la production de la série HBO « Our Boys », que Netanyahu a qualifiée « d’antisémite ».

Dans un message sur Facebook, Benjamin Netanyahu a écrit que les Israéliens devraient arrêter de regarder le réseau à cause de son « choix de nous salir dans le monde avec des mensonges à l’égard de l’Etat d’Israël ».

« Our Boys » relate l’histoire du meurtre brutal d’un adolescent arabe par des extrémistes juifs en 2014. La série a causé la polémique en Israël pour avoir choisi de se focaliser sur cet événement tout en accordant peu d’attention aux événements qui l’ont déclenché – l’enlèvement et le meurtre de trois adolescents juifs en Cisjordanie.

Yair Netanyahu est un militant de droite et est présent sur les réseaux sociaux. Il a défendu son père par le passé et a déclenché des controverses avec ses déclarations incendiaires.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.