Yair Netanyahu contre-attaque un groupe de réflexion sur Facebook
Rechercher

Yair Netanyahu contre-attaque un groupe de réflexion sur Facebook

Le fils du Premier ministre, qui réclame 140 000 shekels, est poursuivi pour calomnie par un think tank d’extême-gauche, pour sa réponse à un post dans lequel il était critiqué

Yair Netanyahu, fils du Premier ministre Benjamin Netanyahu, vu à Tel Aviv le 26 novembre 2017 (FLASH90)
Yair Netanyahu, fils du Premier ministre Benjamin Netanyahu, vu à Tel Aviv le 26 novembre 2017 (FLASH90)

Le fils aîné du Premier ministre Benjamin Netanyahu a déposé plainte lundi contre un groupe de réflexion d’extrême gauche pour diffamation et atteinte à la vie privée concernant une publication sur Facebook publiée au mois d’août dernier.

Dans sa plainte, Yair Netanyahu – qui demande 139 621 shekels en dommages et intérêts au Molad – affirme que la publication du groupe sur Facebook intitulée ‘Cinq choses que vous ne saviez pas sur Yair Netanyahu’ « était une injustice » destinée à le calomnier.

Dans sa publication du mois d’août sur Facebook, Molad accusait le fils du Premier ministre de vivre aux frais du contribuable, prenant des vacances somptueuses entouré de gardes de sécurité payés par l’Etat, cherchant à influencer son père, et encourageant le boycott de commerces appartenant à des Arabes.

Dans sa réponse, Netanyahu indiqua que le groupe servait l’extrême gauche radicale et un ordre du jour anti-israélien.

Il a accusé Molad d’être une organisation « radicale, anti-sioniste, créée par la Fondation pour la destruction d’Israël (un jeu de mots en hébreu faisant référence au New Israel Fund) et l’Union européenne.

Molad a ensuite porté plainte en demandant 140 000 shekels au jeune Netanyahu, déclarant que les critiques publiques contre l’organisation étaient diffamatoires. En plus des peines financières, il est demandé à Netanyahu des excuses et d’effacer la publication de Facebook.

Facebook post, photo d’illustration calomnieuse et vexante ».montrant le fils du Premier ministre déguisé en clown

Dans sa contre-attaque, Netanyahu insiste sur le côté humiliant de la publication de Molad, et estime que la photo d’illustration montrant le fils du Premier ministre déguisé en clown est « calomnieuse et vexante ».

En réponse, Molad accuse Netanyahu de « vouloir nous intimider ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...