Yariv Levin dit avoir refusé le poste de Premier ministre proposé par Netanyahu
Rechercher

Yariv Levin dit avoir refusé le poste de Premier ministre proposé par Netanyahu

L'ancien président de la Knesset affirme également qu'une liste de membres du Likud a été remise à Gideon Saar de Tikva Hadasha pour sélectionner le candidat au poste ; Saar dément

Le Ministre du tourisme, Yariv Levin à l'hôtel Kfar Maccabia à Ramat Gan, le 27 octobre 2019. 
(Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Le Ministre du tourisme, Yariv Levin à l'hôtel Kfar Maccabia à Ramat Gan, le 27 octobre 2019. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

L’ancien président de la Knesset, Yariv Levin, a déclaré qu’il avait refusé une offre de Benjamin Netanyahu de devenir Premier ministre lors des tentatives de formation d’un gouvernement plus tôt cette année.

« J’ai immédiatement annoncé que je ne me voyais pas [prendre ce poste]. Il a essayé de me convaincre que je faisais une erreur », a déclaré Levin à la Treizième chaîne dans une interview diffusée jeudi.

« J’ai refusé [l’offre] parce que je pense que j’ai plus à apprendre et que j’ai plus d’expérience à acquérir », a ajouté l’ancien président de la Knesset.

Le législateur du Likud a également fait la lumière sur ce qu’il a décrit comme des offres de Benjamin Netanyahu pour le poste de Premier ministre à d’autres personnes après les élections de mars, alors que le leader du Likud essayait, en vain, de former une coalition.

« Benjamin Netanyahu m’a envoyé, ainsi que d’autres, proposer à Benny Gantz, Gideon Saar et Naftali Bennett de devenir Premier ministre dans le cadre d’un accord de rotation », a déclaré Levin.

Après le rejet de ces offres, Netanyahu a proposé au leader de Tikva Hadasha, Saar, une liste de députés du Likud et lui a demandé de choisir qui il souhaitait voir nommé Premier ministre en échange de son adhésion à une coalition dirigée par le Likud, selon Levin.

Saar, un ancien ministre du Likud qui s’est séparé du parti pour évincer Netanyahu du pouvoir, a finalement rejeté la liste, selon Levin.

« Au moment où l’offre a été remise, il a signé avec l’autre parti », a-t-il dit.

Le ministre de la Justice Gideon Saar arrive à la première réunion hebdomadaire du cabinet du nouveau gouvernement, à Jérusalem, le 20 juin 2021. (Crédit : EMMANUEL DUNAN / AFP)

Selon Levin, Netanyahu a également proposé d’organiser des primaires instantanées pour choisir un nouveau chef du Likud, malgré de précédente rumeurs suggérant qu’il n’était pas disposé à organiser le vote interne.

Netanyahu a remporté sans équivoque les primaires du Likud en 2019, relevant un défi lancé par Saar, ancien ministre du parti.

Saar a ensuite quitté le Likud en 2020 pour fonder le parti Tikva Hadasha, qui a fait campagne sur son refus de rejoindre un gouvernement dirigé par Netanyahu et qui fait maintenant partie de la nouvelle coalition.

Le Likud a repoussé l’organisation d’un autre tour de primaires depuis lors, dans un contexte d’instabilité politique qui a conduit à l’organisation de quatre élections générales en deux ans.

En réponse à l’interview de M. Levin, M. Saar a déclaré que l’affirmation selon laquelle une liste de noms du Likud pour le poste de Premier ministre lui avait été présentée lors des négociations de coalition au début de l’année « n’est pas vraie ».

M. Saar occupe le poste de ministre de la Justice au sein du nouveau gouvernement dirigé par le Premier ministre Naftali Bennett et le Premier ministre suppléant Yair Lapid, qui ont chassé M. Netanyahu du pouvoir après 12 ans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...