Yémen: des dizaines de morts dans la bataille de Hodeida ces dernières 24h
Rechercher

Yémen: des dizaines de morts dans la bataille de Hodeida ces dernières 24h

27 Houthis et 12 combattants loyalistes ont été tués à la périphérie de la ville, ce qui porte à près de 200 le nombre de morts de part et d'autre au cours de la semaine écoulée

Un enfant souffrant de malnutrition pris en charge à l’hôpital d'Hodeida, au Yemen, le 27 septembre 2018. (Crédit : AP /Hani Mohammed)
Un enfant souffrant de malnutrition pris en charge à l’hôpital d'Hodeida, au Yemen, le 27 septembre 2018. (Crédit : AP /Hani Mohammed)

Des dizaines de rebelles et de combattants progouvernementaux ont été tués ces dernières 24 heures dans la bataille de Hodeida, cette ville de l’ouest du Yémen qui revêt une importance stratégique en raison de son port, ont indiqué mercredi des médecins.

Depuis jeudi dernier, des forces progouvernementales yéménites, appuyées militairement par l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, mènent des opérations au sol, visiblement pour encercler la ville aux mains des rebelles. Des avions et des hélicoptères de la coalition sous commandement saoudien pilonnent de leur côté des positions des rebelles Houthis dans la cité.

Au cours des dernières 24 heures, 27 Houthis et 12 combattants loyalistes ont été tués à la périphérie de la ville, a indiqué une source médicale à l’AFP, ce qui porte à près de 200 le nombre de morts de part et d’autre au cours de la semaine écoulée.

Les combats au sol et les raids se sont poursuivis mercredi, selon des sources militaires.

Selon une source militaire progouvernementale, la coalition antirebelles a réalisé des « avancées limitées » vers Hodeida et son port, point d’entrée de 70 % des importations et de l’aide humanitaire au Yémen, ravagé par la guerre depuis 2015 et théâtre de la pire crise humanitaire au monde selon l’ONU.

Un enfant souffrant de malnutrition pris en charge à l’hôpital Aslam Health Center, àHajjah, au Yemen, le 1 ocotobre 2018. (Crédit : AP/Hani Mohammed)

Plusieurs organisations humanitaires se sont inquiétées de l’intensification des combats et des raids aériens, qui menace selon elles l’accès des civils à l’assistance internationale, alors que des millions de personnes sont menacées par la famine dans le pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...