Israël en guerre - Jour 251

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Yossi (Zigi) Aptalon, 77 ans : Un « esprit libre » avec une âme d’artiste

Assassiné par des terroristes du Hamas dans sa maison du kibboutz Beeri le 7 octobre dernier

Yossi (Zigi) Aptalon (Crédit : Autorisation)
Yossi (Zigi) Aptalon (Crédit : Autorisation)

Yossi (Zigi) Aptalon, 77 ans, a été assassiné par des terroristes du groupe palestinien du Hamas dans sa maison du kibboutz Beeri le 7 octobre.

Lui et son chien qu’il aimait tant, Elvis, ont été abattus à l’intérieur de sa maison dans le kibboutz. Son corps n’a pu être identifié que deux semaines plus tard.

Yossi a été enterré au kibboutz Revivim dans une tombe temporaire le 26 octobre. Il laisse derrière lui ses quatre enfants, Netta, Zohar, Adi et Tomer, ainsi que 13 petits-enfants : Shani, Amit, Hadas, Nahar, Goma, Aline, Nir, Shahar, Maayan, Ela, Yoel, Omri et Gili. Son épouse, Roni, est décédée en 2021.

Né Zigmund alias Zigi au Kazakhstan en 1946, il a émigré en Israël avec ses parents à l’âge de 4 ans, où il a grandi à Yaffo, selon l’éloge funèbre du kibboutz. Il a servi comme signaleur dans l’armée, où il a rencontré sa future femme, Roni. Lors de vacances à Eilat, avant leur mariage, ils ont eu un grave accident de voiture, dans lequel Yossi a perdu son bras gauche.

Dans les années 1980, après avoir monté leur propre entreprise de graphisme et avoir eu trois filles, ils ont déménagé au kibboutz Beeri, où ils ont eu un quatrième enfant et où ils ont tous deux travaillé à la fameuse imprimerie Beeri. Le couple était connu pour son amour de la culture, de la musique, de l’art et de la littérature, qu’il s’est efforcer d’inculquer à leurs enfants. Plus tard, Yossi a étudié le travail social et a travaillé dans l’éducation, selon le kibboutz. Il s’est également beaucoup impliqué dans l’organisation des archives de Beeri, ainsi que dans l’exploration et la documentation de l’histoire de sa propre famille.

L’ami d’enfance de Yossi, Avraham Noy, a indiqué sur Facebook que leur amitié remontait aux années 1950, alors qu’ils étaient des écoliers à Yaffo. Ils ont par la suite brièvement travaillé ensemble au moment où Zigi a créé sa propre entreprise et, si leur partenariat professionnel a été de courte durée, leur amitié, elle, a duré 65 ans, a-t-il précisé.

Avraham a écrit, à l’occasion de ce qui aurait dû être le 78e anniversaire de Yossi, qu’il ne pouvait pas appeler son ami de longue date comme il avait l’habitude de le faire : « Tu me manques, mon cher ami, je ressens tellement ta perte… Mon cher Zigi, merci d’avoir été une partie si importante de ma vie. J’espère que toute la grande tribu que tu as laissée derrière toi, tes quatre enfants et tes petits-enfants, gardent en eux une grande partie de tes qualités qui ont fait de toi une personne si spéciale ».

Son petit-fils, Nahar, a confié à Ynet : « Mon grand-père était vraiment quelqu’un de bien et d’unique… Il aimait beaucoup la musique, il avait une énorme collection de disques. Ces dernières années, il s’adonnait également à la peinture ».

Sa fille, Netta, a rendu hommage à son père sur Facebook, écrivant qu’elle essayait de se souvenir non pas de sa mort violente, mais de « tous tes grands traits de caractère, ton dévouement, ton assiduité, ton amour, ton esprit libre, ta nature exigeante, ton humour unique, ton oreille musicale, la personne que tu étais ».

Elle a noté qu’ils venaient tout juste de terminer la création d’un livre de souvenirs de sa mère, Roni, deux ans après la mort de cette dernière, et que le moment était particulièrement bien choisi pour « clore le livre ».

« Tu étais content du résultat et nous devions l’envoyer à l’imprimerie… Tu avais eu tellement de mal à accepter son décès. Vous avez grandi et mûri ensemble – et tu as tout fait pour continuer. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.