Israël en guerre - Jour 261

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Yulia Chaban, 24 ans : l’amoureuse des animaux était l’étoile de sa mère

Assassinée par des terroristes du Hamas sur la plage de Zikim, le 7 octobre

Yulia Chaban, âgée de 24 ans et originaire d’Arad, a été assassinée par des terroristes du Hamas sur la plage de Zikim, le 7 octobre.

À 6 h 40, Yulia a envoyé un message vocal à ses sœurs pour les informer des tirs de roquettes et de l’invasion du Hamas, avec en fond sonore des explosions et des coups de feu.

« Ils sont venus de Gaza par bateau », a-t-elle dit, manifestement très choquée. « On ne peut pas bouger. »

Ce furent ses derniers mots.

Yulia, qui se trouvait à la plage avec son petit ami, Abed Ziyadne, qui a lui aussi été tué, a été portée disparue pendant une dizaine de jours avant que son corps ne soit identifié. Elle a été inhumée le 16 octobre dernier à Arad.

Elle laisse derrière elle ses parents, Sergei et Ksenia, ainsi que ses sœurs Katya et Olya.

Suzana Zoaretz, qui travaillait avec elle dans un magasin de chaussures d’un centre commercial de Beer Sheva, a rappelé que Yulia s’était installée là il y a de cela quelques années, « et avait tout un tas de rêves et de projets pour aider les autres et les animaux. Elle était modeste, gentille et souriante. Je t’aime, ma petite, je t’aime. »

Yulia, a-t-elle ajouté, « était née sur notre terre et était très attachée à la Terre d’Israël… Tu me manques tellement, tu me manqueras toujours. »

Quatre mois après sa mort, sa mère, Ksenia, a écrit sur Facebook : « Mon petit ange ! Mon étoile ! » Malgré le temps qui passe, elle a écrit : « Je continue d’attendre tes appels, je me dis que tu vas bientôt frapper à la porte et me dire… ‘Maman, je suis là, j’ai faim !’ Ma fille, je sais que rien ne peut changer, si je le pouvais, je donnerais ma vie pour toi ! Mon étoile, je sais que tu nous vois ! Et s’il y a une autre vie, alors je te souhaite d’y être heureuse ! Je serai toujours avec toi, mon amour ! »

Six mois après la mort de sa fille, Ksenia a demandé : « Comment faire pour vivre sans ton regard si doux et gentil ? Chaque jour, chaque heure ? Comment faire pour vivre sans te parler, de tout et de rien, sans t’embrasser, sans te toucher, sans avoir le plaisir de venir te réveiller… Elle nous a donné tellement de bonheur ! Elle sera à jamais une âme pure. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.