Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

Zelensky assiste à un simili-Seder de Pessah dans une école juive de Kiev

Le président ukrainien a dit aux élèves que la fête est "avant tout une question de liberté", que les Ukrainiens et les Israéliens doivent "vaincre le mal" et souhaite des "miracles" aux deux pays

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky assis avec des étudiants de l'école Simcha à Kiev pour un modèle de seder de Pessah, le 18 avril 2024. (Crédit : FJCU/JTA)
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky assis avec des étudiants de l'école Simcha à Kiev pour un modèle de seder de Pessah, le 18 avril 2024. (Crédit : FJCU/JTA)

KYIV, Ukraine (JTA) – Ce n’est pas la première fois que le président de l’Ukraine Volodymyr Zelensky rencontre des dirigeants juifs depuis le début de la guerre dans son pays il y a deux ans, mais jusqu’à sa visite dans une école juive de Kiev pour participer à un simili-Seder de Pessah jeudi, il n’avait jamais rencontré d’adolescents juifs.

« Vous souvenez-vous de ce qu’est Pessah ? », a demandé un élève de l’école Simcha à Zelensky, qui est juif.

« Je pense que c’est avant tout une question de liberté », a-t-il répondu alors qu’un autre élève lui servait un verre de jus de raisin Kedem, à côté de son plateau du Seder bien garni. « La liberté est probablement la chose la plus fragile et la plus importante que nous possédions. Elle est chérie par toutes les nations, toutes les nations qui ont des valeurs, et je pense que nous devons défendre cette liberté. Il est important que vous le fassiez aujourd’hui, que vous en parliez et qu’on vous l’enseigne. »

Après sa rencontre avec les élèves, Zelensky s’est entretenu avec des rabbins du mouvement Habad-Loubavitch, lequel administre l’école et une grande partie de la vie juive en Ukraine, depuis un bunker construit à l’école à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le 24 février 2022. Il a fait le lien entre le sort des anciens Hébreux dans la Haggadah [l’histoire] de Pessah et les Ukrainiens d’aujourd’hui, ainsi qu’entre les Ukrainiens et les Israéliens, confrontés tous deux à des guerres que leurs pays n’ont pas déclenchées.

« De nombreux Ukrainiens et Israéliens célébreront Pessah, la fête de la liberté, dans des abris », a déclaré Zelensky, selon un communiqué partagé par la Fédération des communautés juives d’Ukraine, un groupe Habad.

Se référant à la haggadah de Pessah, Zelensky a déclaré que les Ukrainiens et les Israéliens devaient rester des « peuples libres » et « vaincre le mal ».

« Les Russes veulent nous détruire comme les Hébreux en Égypte. Nous sommes convaincus que nous assisterons à nos propres miracles, tant en Ukraine qu’en Israël », a-t-il ajouté.

Le président de la FJCU, le rabbin Meyer Stambler, a déclaré à la Jewish Telegraphic Agency que la visite de Zelensky à l’école Simcha était « historique », car c’était la première visite d’un établissement juif par le président ukrainien pendant la guerre. Zelensky a rencontré des dirigeants juifs à plusieurs reprises depuis février 2022, mais il les a toujours reçus dans les locaux de la présidence.

Au cours de sa visite, les étudiants ont parlé à Zelensky des rituels et de la signification de Pessah et ont partagé leurs histoires de guerre personnelles. L’un d’entre eux, Vitaly Takhmazov, a expliqué que ses deux parents s’étaient engagés dans l’armée ukrainienne au début de la guerre ; sa mère a été gravement blessée et, après avoir subi une intervention chirurgicale, n’a pas pu rejoindre les rangs. Son père se bat toujours contre les Russes.

Au cours de la visite, Stambler a remis à Zelensky un exemplaire de la première haggadah de Pessah traduite en ukrainien. Cette traduction symbolise les efforts déployés par de nombreux Juifs ukrainiens pour passer du russe, qui était jusqu’à récemment la langue véhiculaire de l’écrasante majorité des Juifs ukrainiens, à la langue de l’État, en signe d’affirmation nationale et de défi à la Russie.

Le président ukrainien a fait l’éloge des rabbins et émissaires du Habad qui ont refusé de quitter l’Ukraine après le début de la guerre et a exprimé sa fierté sur le fait que le dernier rabbin du Habad-Loubavitch, Menachem Mendel Schneerson, est né dans la ville de Mykolayiv, dans le sud de l’Ukraine. (Ce vendredi correspond au 122e anniversaire de la naissance de Schneerson, selon le calendrier juif).

Zelensky a également reçu de la matsa fabriquée à la boulangerie Tiferet Hamatzot de Dniepr, une grande ville ukrainienne située à près de 500 kilomètres au sud-est de Kiev, relativement proche de la ligne de front, qui est également un bastion du Habad et qui abrite le siège de la FJCU.

La haggadah et la matsa font partie des 45 000 boîtes d’aide que la FJCU prévoit de distribuer aux Juifs ukrainiens avant la Pessah. Les rabbins Habad prévoient également d’organiser des sedarim publics dans les 41 plus grandes villes d’Ukraine qui, ensemble, devraient attirer 20 000 Juifs.

Dans une boutade qui dément la gravité de la situation de guerre en Ukraine, Zelensky a souligné qu’il aimait la matsa fabriquée localement, alors que les législateurs américains débattent de la question du renforcement de l’aide à ce pays dans le cadre d’un programme qui bénéficierait également à Israël.

« Ne la commercialisez pas en Amérique tant qu’ils ne nous aident pas avec de nouvelles batteries Patriot [système de défense antimissile] », aurait plaisanté Zelensky, selon une personne présente à l’événement.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.