A Kiev, une menorah vandalisée avec une croix gammée ensanglantée
Rechercher

A Kiev, une menorah vandalisée avec une croix gammée ensanglantée

La police a vérifié si le liquide rouge était du sang de porc ; le plus récent incident de vandalisme antisémite en Ukraine au cours des dernières semaines

La synagogue de Podol à Kiev, en Ukraine. (Crédit d'autorisation Youtube)
La synagogue de Podol à Kiev, en Ukraine. (Crédit d'autorisation Youtube)

Une menorah de Hanoukka dans une synagogue de Kiev, la capitale ukrainienne, a été aspergée de liquide rouge ressemblant à du sang et vandalisée par des auteurs non identifiés qui ont dessiné une croix gammée.

L’incident s’est produit dimanche à la synagogue de Podol à Kiev, selon Eduard Dolinsky, le directeur du Comité juif ukrainien. La menorah de plusieurs mètres était à l’entrée du bâtiment. La police vérifie si le liquide est du sang, provenant peut-être d’un cochon.

Reuven Stamov, un rabbin local, a pris des photos des conséquences de l’attaque, montrant le liquide épais et rouge foncé au pied de la menorah.

Le mois dernier, une insulte antisémite a été peinte sur le mur d’une organisation caritative juive dans l’ouest de l’Ukraine.

Le graffiti noir disant « mort aux youpins » a été découvert sur le mur extérieur de la maison de charité Hesed d’Oujgorod, qui est financée par le Comité conjoint de distribution mixte juif américain, ou JDC.

Les deux incidents récents font suite à plusieurs cas de menaces de mort et de vandalisme contre des institutions juives dans l’ouest de l’Ukraine, y compris dans des cimetières et des synagogues.

Les incidents se sont déroulés dans le cadre d’un débat public controversé en Ukraine sur l’attribution des honneurs de l’État aux nationalistes qui ont incité à la haine contre les Juifs dans les années 1930 et 1940, y compris pour certains qui collaboraient avec les nazis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...