Le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier, s’est dit « profondément choqué » par la mort des adolescents israéliens. Le ministère a demandé par la suite que « le désir de paix doit déterminer nos actions. »

La chancelière allemande Angela Merkel a qualifié lundi le meurtre de trois jeunes Israéliens, dont les corps ont été retrouvés en Cisjordanie, d' »acte détestable pour lequel il n’y a aucune excuse ».

« Il s’agit d’un acte détestable pour lequel il n’y a aucune excuse », a souligné la chancelière, citée dans un communiqué.

La dirigeante, qui s’est dite « choquée », selon son porte-parole Steffen Seibert, a précisé que ses pensées allaient aux familles et amis des trois jeunes gens.

L’ambassadeur de l’Union européenne en Israël Lars Faaborg-Anderson a déclaré avoir envoyé ses condoléances au gouvernement israélien sur le « méprisable assassinat d’Eyal, de Gil-ad et de Naftali, » et a exprimé l’espoir que les ravisseurs seront bientôt traduits en justice.

Le maire de New York Bill de Blasio s’est dit « profondément attristé et indigné par les nouvelles des meurtres tragiques », ajoutant que la ville portait « le deuil avec les familles. »

La Conférence des présidents des principales organisations juives américaines a exprimé le choc face à la tuerie, et a appelé le gouvernement israélien à traduire les auteurs de l’acte en justice.

« Nous avons fait part de nos condoléances et de notre solidarité aux familles et au gouvernement d’Israël et de prier pour qu’ils soient consolés parmi les endeuillés de Sion et de Jérusalem. Les responsables de ce crime odieux et barbare et ceux qui les aident et les encouragent, les soutiennent et les inspirent doivent être traduits en justice rapidement et punis dans toute la mesure de la loi ».

Le Centre Simon Wiesenthal a appelé à une action immédiate contre les assassins ainsi et a exhorté le président américain Barack Obama de clarifier au peuple palestinien qu’ils doivent abolir le Hamas.

« Ce n’est pas un temps pour l’ambiguïté, mais celui d’une action décisive. Ce sont nos enfants qui ont été assassinés par le Hamas, mais ne vous méprenez pas, la direction de cette organisation terroriste se prépare déjà pour la prochaine attaque contre les femmes et les enfants », pouvait-on lire dans une déclaration de l’organisation.

« Le président Obama doit dire au peuple palestinien que la paix et le Hamas sont mutuellement exclusifs et que les États-Unis n’accepteront plus aucun contact avec un gouvernement palestinien où un membre du Hamas – politique, militaire, ou technocrate », conclut le communiqué.

« Nous condamnons ces meurtres brutaux et exprimons l’espoir que les personnes qui les ont effectués seront traduits rapidement en justice », a déclaré le groupe de défense juif américain JStreet.

« Nos pensées et nos prières sont avec la famille et les amis des trois garçons et avec le peuple d’Israël en ce moment de profonde tristesse. Ce soir, nous nous joignons à eux dans la prière.