Les paroissiens de la ville de Hof, en Allemagne, sont désopilés devant un tableau ornant leur église, qui représenterait Adolf Hitler debout aux côtés de Jésus, a rapporté le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung cette semaine.

Selon le Daily Mail, la ressemblance avec le dirigeant nazi a été découverte après le nettoyage de la peinture.

L’église, inaugurée en novembre 1939, est considérée par certains comme une relique nazie, mais le pasteur Martin Goelkel conteste cette affirmation. Il a confié à Süddeutsche Zeitung que selon lui, la peinture n’est pas un hommage à Hitler, mais plutôt un travail subversif.

« Elle a été conçue et inaugurée dans un moment difficile pour l’Allemagne, sans nul doute, » admet-il, ajoutant toutefois «l’individu est conscient du fait que sa vie est temporaire, peu importe sa puissance – un autre pouvoir s’exerce sur lui, un pouvoir plus fort. »

Goelkel note que dans la peinture, Jésus est préoccupé par un homme qui demande de l’aide et n’accorde pas d’attention au dirigeant nazi, tandis que le führer « se tient despotiquement sur le côté ; il est le seul à porter des bottes… Hautain et arrogant ».

« Cette image est un défi majeur au nazisme : le christ est au milieu. Le puissant peut rester les bras croisés autant qu’il le souhaite », suppose-t-il.

Goelkel, qui a récemment quitté l’église après huit ans, a ajouté qu’il n’a jamais rencontré la moindre protestation de fidèles contre la peinture.

Mais cela pourrait changer.

Selon le Mail, la peinture éveille un malaise croissant parmi les paroissiens. A la radio locale, l’un d’eux a déclaré récemment : « En aucun cas et sous aucune circonstance le plus grand assassin de masse de l’histoire ne doit être représenté dans un tableau dans un lieu de culte chrétien ».