La police a empêché 2 tentatives de lynchage après l’attaque de Netanya
Rechercher

La police a empêché 2 tentatives de lynchage après l’attaque de Netanya

Un Israélien, arrêté alors qu'il tentait d'attaquer le terroriste blessé, a été pris par la foule pour le terroriste

Une voiture de la police israélienne. Illustration. (Crédit : Flash90)
Une voiture de la police israélienne. Illustration. (Crédit : Flash90)

La police israélienne a empêché deux tentative de lynchage après l’attaque terroriste de Netanya de lundi soir où un homme de 71 ans a été grièvement blessé, a rapporté la Deuxième chaîne.

Un Palestinien de 23 ans de la ville de Tulkarem en Cisjordanie a poignardé et grièvement blessé un homme âgé lundi après-midi avanr de fuir la scène.

Les policiers qui se trouvaient à proximité se sont précipités sur les lieux et ont commencé à poursuivre le terroriste. Ce dernier s’est tourné vers les policiers, en brandissant son couteau, quand un agent lui a tiré dessus à quatre reprises dans les jambes. Il a été grièvement blessé, selon la police.

Selon les personnes qui ont assisté à la scène, un commerçant local a vu le terroriste blessé et a tenté de se précipiter pour tenter de le poignarder.

Les policiers ont arrêté l’homme pour tentative d’agression.

Dans l’intervalle, une foule s’est rassemblée autour des lieux de l’attaque. Certains dans la foule ont cru que l’homme arrêté était le terroriste et ont tenté à leur tour de l’attaquer. De nombreux policiers se sont précipités sur les lieux et ont contenu la foule.

Plusieurs attentats de ces dernières semaines ont été suivies par des tentatives de s’en prendre les terroristes – et, parfois, des innocents pris pour des terroristes.

Plus tôt lundi, un terroriste palestinien a poignardé trois personnes, dont une femme de 80 ans, dans la ville de Rishon Lezion. La police a mis le terroriste en garde à vue avant qu’il ne puisse être attaqué par les passants qui s’étaient rassemblés près de lui.

À la mi-octobre, une foule à la gare routière de Beer Sheva centrale a confondu un migrant érythréen, Haftom Zarhum, avec un terroriste qui avait mené une attaque terroriste quelques instants plus tôt. Elle lui a tiré dessus et l’ont battu. Zarhum est décédé plus tard de ses blessures à l’hôpital .

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...