Le fils d’un chef du Hezbollah au contrôle de la frontière israélienne
Rechercher

Le fils d’un chef du Hezbollah au contrôle de la frontière israélienne

La CNN indique que Jihad Mughiniyeh, dont le père Imad a été tué en 2008, dirige maintenant la région du Golan

Imad Mughniyeh, commandant du Hezbollah tué en 2008. (Crédit : CC BY-SA, Wikimedia Commons)
Imad Mughniyeh, commandant du Hezbollah tué en 2008. (Crédit : CC BY-SA, Wikimedia Commons)

L’opposition syrienne indique que le fils d’un dirigeant du Hezbollah éliminé a été nommé par l’organisation terroriste commandant de la région à la frontière israélio-syrienne.

Selon les propos du porte-parole du Conseil national syrien, Mouayyed Ghizlan, rapportés par CNN, le fils d’Imad Mughniyeh, Jihad, a le poste de commandant de la région du Golan pour le groupe terroriste chiite.

Il a aussi mis en garde contre les opérations du Hezbollah qui s’étendent à la frontière israélo-syrienne.

L’aîné des Mughniyeh était l’un des cerveaux des opérations terroristes du Hezbollah qui opéraient dans l’ombre. Il était considéré comme le numéro 2 de l’organisation.

En 2008, il a été assassiné dans un attentat à la voiture piégée à Damas. Le Hezbollah accuse Israël d’avoir perpétré l’attaque mais aucun Etat ou groupe n’a revendiqué cette élimination.

Au cours de ces derniers mois, la situation aux frontières israélo-libanaises, où le Hezbollah est basé, et avec la Syrie s’est envenimée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...