La rentrée littéraire recèle quelques pépites, dont L’ourson de Fred, un livre pour enfants de Iris Argaman, illustré par Avi Offer (éd. Chandeigne).

Fred, qui a réellement existé « était donc un petit garçon, et, durant toute la guerre, il avait avec lui un ourson – sans nom, d’ailleurs, raconte le site de l’actualité littéraire Actualitte.

Fred est juif, et, à cette période, l’enfance est sacrifiée, piétinée par le bruit des bottes. Et tout le récit est mené par l’ourson, qui raconte combien il fut choyé par Fred, comment tous deux se tinrent compagnie, même dans les plus douloureux moments ».

Le doudou se retrouve aujourd’hui au musée Yad Vashem à Jérusalem.

Selon le dessinateur israélien francophone Michel Kichka, « l’Ourson de Fred est un objet complet où le texte et le dessin sont indissociables. Il appartient à cette catégorie, la plus élevée de la littérature enfantine, où les mots et les images transforment le drame vécu en une création d’une grande sensibilité et d’une grande beauté ».