Une famille qui a été agressée et volée dans leur maison de la banlieue de Paris aurait été prise pour cible parce qu’ils sont juifs, a indiqué un groupe de veille.

Le communiqué publié mercredi par le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA), était au sujet d’un vol qualifié qui a eu lieu plus tôt dans la journée au Blanc-Mesnil.

Trois hommes masqués d’origine africaine armés ont séquestré la famille, les deux parents et leur fille, selon le BNVCA.

Un ou plusieurs des hommes ont également agressé la fille, lui causant « des blessures graves » qui ont nécessité une hospitalisation, poursuit le communiqué. Les parents ont été blessés et hospitalisés aussi.

Le BNVCA a indiqué que les auteurs ont dit à la famille qu’ils avaient ciblé leur maison parce qu’ils étaient juifs, et donc avaient de l’argent.

Les auteurs ont volé 2 500 euros en liquide, une voiture Mercedes et les clés du magasin de bijoux de la famille situé dans le 10e arrondissement de Paris.

« Cette attaque ressemble à s’y méprendre à l’attaque commise récemment à Créteil », a écrit le BNVCA en référence au viol et au vol qualifié commis en décembre en banlieue parisienne sur un couple juif par des voleurs qui ont signalé qu’ils avaient été ciblés parce qu’ils étaient Juifs.

« Le cliché que les Juifs ont de l’argent reste fort dans l’esprit des gens, » conclut le BNVCA.