1 800 rabbins américains appellent Israël à mettre fin à l’occupation et à préparer la paix
Rechercher

1 800 rabbins américains appellent Israël à mettre fin à l’occupation et à préparer la paix

Dans une lettre écrite à l'occasion des 50 ans de la guerre de 1967 et remise à l'ambassade israélienne à Washington, une organisation rabbinique libérale appelle Israël à aider à la création d'un état palestinien

Des Juifs priant tôt le matin sur la colline surplombant Ofra, dans l'avant-poste d'Amona en Cisjordanie, le 18 décembre 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Des Juifs priant tôt le matin sur la colline surplombant Ofra, dans l'avant-poste d'Amona en Cisjordanie, le 18 décembre 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Une lettre appelant Israël à mettre un terme à l’occupation militaire en Cisjordanie et à poser les fondations d’un état palestinien a été remise au nom de 1 800 rabbins et chantres américains à l’ambassade israélienne à Washington.

La lettre, adressée au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, était écrite au nom des membres de l’organisation Truah: Appel rabbinique pour les droits de l’Homme et a été déposée vendredi, date anniversaire de la fin de la guerre des Six Jours il y a 50 ans.

La lettre indiquait que les membres de l’organisation Truah sont des rabbins et des chantres « qui nourrissent un amour profond à l’égard de l’Etat d’Israël, et qui croient que la vision des prophètes hébreux, cités dans la Déclaration d’indépendance israélienne, d’un foyer engagé dans la paix et la justice, représente la garantie la plus puissante pour l’avenir d’Israël. »

Le courrier continue : « Alors que nous nous approchons du cinquantième anniversaire de la guerre des Six Jours, nous fêtons la victoire extraordinaire qui a permis la survie d’Israël et placé sous la souveraineté des Juifs nos lieux les plus saints. Nous reconnaissons également que cette victoire a été le point de départ de cinquante années d’occupation qui ont violé les droits de l’Homme des Palestiniens, faisant trop de blessés et de morts chez les Israéliens et chez les Palestiniens, et qui continue à menacer la survie à long-terme d’Israël. »

Le courrier devrait également être remis aux consulats israéliens de New York et de Los Angeles.

« Nous nous sommes rendus à l’ambassade en tant que que sionistes et en tant qu’amoureux d’Israël. Mais alors que nous avons célébré la victoire remportée par Israël il y a cinquante ans, nous avons également transmis notre conviction que l’occupation des territoires capturés pendant la guerre des Six Jours a infligé la misère et des injustices à des millions de Palestiniens. Au nom des valeurs juives et au nom de la démocratie israélienne, nous avons vivement recommandé au gouvernement israélien de faire tout ce qui sera en son pouvoir pour mettre un terme à l’occupation », a dit Sid Schwarz, l’un des rabbins présents lors de la rencontre à l’ambassade de Washington, dans un communiqué émis par Truah.

« Au cours des cinquante dernières années, les Israéliens comme les Palestiniens ont été les esclaves d’une occupation nuisible aux deux parties. Nous appelons le gouvernement de l’état d’Israël à être un rodef shalom (Avot 1:12), la partie qui poursuit la paix, qui met fin à l’occupation militaire, et à poser les fondations d’un état palestinien, vivant côte à côte et en paix avec Israël », a conclu la lettre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...