12 Arabes israéliens arrêtés
Rechercher

12 Arabes israéliens arrêtés

Un policier a été légèrement blessé à Lod lorsque des manifestants ont jeté des pierres et des bouteilles sur les forces de l'ordre

Des policiers dans les rues de Jaffa, le 6 octobre 2015, après de violentes émeutes  (Crédit photo: Tomer Neuberg / Flash90)
Des policiers dans les rues de Jaffa, le 6 octobre 2015, après de violentes émeutes (Crédit photo: Tomer Neuberg / Flash90)

Au moins une douzaine d’Arabes israéliens ont été arrêtés mercredi soir dans deux manifestations séparées, alors que l’agitation continuait à se propager depuis la Cisjordanie vers le centre d’Israël.

Dans la ville de Lod, cinq personnes ont été arrêtées après que des manifestants, portant des drapeaux palestiniens, aient commencé à jeter des pierres et des bouteilles en direction des forces de police qui tentaient de disperser la foule.

Un policier a été légèrement blessé après qu’une pierre l’ait frappé à la tête.

En réaction, les résidents juifs de la ville mixte du centre d’Israël se soient rassemblés en face de la manifestation pour protester contre la récente flambée de violence contre les Israéliens.

Dans la ville arabe de Umm al-Fahm dans le nord d’Israël, sept manifestants ont été arrêtés pour avoir lancé des cocktails Molotov sur la police.

Selon une information publiée sur le site NRG en hébreu, la plupart des manifestants qui s’étaient rassemblés sur la place principale de la ville étaient des mineurs.

Toujours mercredi, un bus dans la ville arabe israélienne de Nazareth a été attaqué avec des pierres. Aucun blessé n’a été signalé, et la police a ouvert une enquête sur l’incident.

A Jaffa, deux personnes auraient été arrêtées après avoir jeté des pierres lors d’une manifestation.

Dans une manifestation similaire mardi, des centaines de résidents arabes de Jaffa ont envahi les rues brandissant des drapeaux palestiniens et scandant « Par l’esprit et par le sang, nous te sauverons Al-Aqsa. »

Six policiers avaient été légèrement blessés quand des manifestants masqués ont commencé à lancer des pierres sur les forces de l’ordre qui étaient arrivées sur les lieux pour disperser la manifestation.

Les manifestations organisées par les communautés arabes d’Israël viennent au milieu de la recrudescence de la violence et des affrontements entre les forces de sécurité israéliennes et Palestiniens à Jérusalem et en Cisjordanie, après les attaques terroristes qui ont tué quatre Israéliens et blessé des dizaines d’autres la semaine dernière.

On s’attend à plus d’agitation jeudi, puisque plusieurs villes arabes israéliennes ont appelé à une grève générale pour protester contre la politique israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...