Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

2 compagnies de commandos envoyées de Gaza vers la Cisjordanie le 5 octobre

Une centaine de soldats ont été transférés de la frontière de Gaza vers la ville de Huwara en raison de tensions accrues ; Tsahal affirme que les troupes n’étaient que des renforts

Des soldats de la Brigade commando de Tsahal participent à un exercice d'entraînement à grande échelle en novembre 2018. (Armée israélienne)
Des soldats de la Brigade commando de Tsahal participent à un exercice d'entraînement à grande échelle en novembre 2018. (Armée israélienne)

Deux compagnies de soldats de la brigade commando de Tsahal, déployées à la frontière de Gaza pendant la période des fêtes juives en septembre et en octobre, ont été envoyées en Cisjordanie deux jours seulement avant le massacre du 7 octobre perpétré par le Hamas, selon un reportage publié lundi.

La centaine de soldats a été déployée à Huwara, en Cisjordanie, selon la chaîne publique Kan, en raison de la montée des tensions. Le même jour, une famille israélienne était la cible d’une fusillade dans la ville palestinienne, qui n’avait toutefois pas fait de blessés.

Ces révélations viennent s’ajouter au reportage de la Douzième chaîne, dans lequel il est affirmé que de hauts responsables de l’armée israélienne savaient, dans les heures, les jours et les mois qui ont précédé l’attaque dévastatrice du Hamas le 7 octobre, que le groupe terroriste palestinien s’entraînait intensivement en vue d’une invasion à grande échelle.

Les soldats du commando avaient été déployés à la frontière de Gaza sur ordre de la direction des opérations des Tsahal et ne faisaient pas partie des forces régulières chargées de sécuriser la frontière, a précisé Kan.

Le porte-parole de Tsahal, le contre-amiral Daniel Hagari, a déclaré qu’il n’y avait pas eu de changement dans le nombre de troupes chargées de la sécurité de routine à la frontière de Gaza avant l’attaque du Hamas du 7 octobre.

« Le déploiement des forces qui mènent des activités opérationnelles régulières [à la frontière de] la bande de Gaza n’a pas changé avant le 7 octobre », a déclaré Hagari en réponse à une question posée lors d’une conférence de presse.

« Nous allons étudier en profondeur la décision concernant les forces de réserve, qui est une décision de l’état-major général prise régulièrement en fonction d’une évaluation de la situation », a-t-il ajouté.

Des images d’une caméra de surveillance montrant un homme armé tirant sur un véhicule appartenant à Israël avec une famille à l’intérieur, dans la ville de Huwara, en Cisjordanie, le 5 octobre 2023. (Crédit : Capture d’écran)

Le terme « forces de réserve » ne désigne pas ici les membres de l’armée de réserve, mais plutôt les troupes qui renforcent diverses régions, sur la base d’évaluations effectuées par l’état-major général de Tsahal. Les deux compagnies de la brigade Commando faisaient partie des forces de réserve, et non de celles chargées de la sécurité de routine.

« Chaque week-end, nous positionnons les forces de réserve [dans différentes zones], en fonction des menaces », a expliqué Hagari. « Nous étudierons cette question lorsque nous en aurons la possibilité opérationnelle. »

Le 7 octobre, dès 6h30, le Hamas a fait franchir à des milliers de terroristes la frontière depuis la bande de Gaza. Environ 3 000 terroristes se sont déferlés dans le sud du pays et ont massacré plus de 1 200 personnes, pour la plupart des civils. Les terroristes ont envahi des positions militaires et des communautés civiles, tuant par ailleurs 360 personnes a une rave en plein air. Ils ont en outre kidnappé au moins 240 personnes et les ont emmenées comme otages à Gaza.

Le remaniement des troupes révélé par Kan est le dernier élément d’une série de reportages attestant que l’armée israélienne disposait de renseignements indiquant que le Hamas se préparait à une attaque de grande envergure, mais que ces signes ont été ignorés au motif erroné que le groupe terroriste n’était pas intéressé par un conflit à grande échelle.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.