Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

2 nouveaux suspects arrêtés après l’agression d’un chauffeur de taxi arabe

À Jérusalem, un groupe d'émeutiers a poursuivi un homme et endommagé son véhicule après un rassemblement en faveur de la réforme du système judiciaire

Des émeutiers d'extrême-droite courent vers un chauffeur de taxi arabe dans une station-service à Jérusalem, le 27 mars 2023 (Capture d'écran utilisée conformément à l'article 27a de la Loi sur le droit d'auteur).
Des émeutiers d'extrême-droite courent vers un chauffeur de taxi arabe dans une station-service à Jérusalem, le 27 mars 2023 (Capture d'écran utilisée conformément à l'article 27a de la Loi sur le droit d'auteur).

Deux nouveaux suspects ont été arrêtés suite à l’agression d’un chauffeur de taxi arabe par une bande de manifestants pro-gouvernementaux en pleine émeute à Jérusalem, a annoncé la police jeudi.

La police a déclaré lundi que le chauffeur de taxi s’est retrouvé encerclé par des manifestants d’extrême droite à Jérusalem, qui ont commencé à lancer des objets et des coups de poing sur son véhicule.

Le chauffeur a tenté de s’enfuir par une station-service proche, sur le boulevard Ben Tzvi, mais il a alors été « sauvagement attaqué par les émeutiers qui l’ont poursuivi et ont causé de gros dégâts à sa voiture », a déclaré la police. On ignore l’état de santé de la victime.

La police a déclaré que les suspects étaient âgés de 22 et 26 ans et qu’ils résidaient dans le centre du pays.

Un jeune homme de 17 ans originaire de Jérusalem a été arrêté mardi dans le cadre de la même attaque. Un membre de la famille du suspect a menti à la police sur l’endroit où se trouvait l’adolescent lorsque les agents sont arrivés au domicile du suspect, a déclaré la police, alors que le suspect tentait de s’enfuir par un balcon.

L’adolescent et le membre de la famille ont été arrêtés, selon la police, ce dernier étant soupçonné d’entrave à l’enquête et d’avoir aidé le suspect à s’enfuir.

Les trois suspects soupçonnés d’être impliqués dans l’agression devaient comparaître devant le tribunal plus tard dans la journée de jeudi pour une audience de garde à vue. On ne sait pas ce qu’il adviendra du membre de la famille.

Jeudi soir, des groupes de droite devaient organiser une nouvelle marche et un rassemblement en faveur de la réforme, cette fois dans le centre de Tel-Aviv, bastion des manifestations contre la réforme. Des routes seront fermées.

L’agression du chauffeur de taxi est l’un des nombreux incidents récents de violence, de harcèlement et d’intimidation commis par des manifestants de droite à l’encontre de manifestants opposés à la réforme judiciaire, de passants arabes, de membres de la presse et d’officiers de police.

Lundi, des manifestants de droite ont temporairement bloqué les routes Menachem Begin et Yitzhak Ben Zvi près de l’entrée de Jérusalem, et des images de la chaîne publique Kan les montrent en train de mettre le feu à la route et d’ajouter des objets pour étendre les flammes.

Des « Mort aux Arabes » sont audibles en bruit de fond.

Parmi les manifestants qui ont participé à l’émeute de Jérusalem, des dizaines de membres du groupe d’extrême droite La Familia ont pris part à l’émeute. Il s’agit en principe d’un club de supporters de l’équipe de football Beitar de Jérusalem, bien que l’équipe s’en soit distanciée à plusieurs reprises en raison de sa rhétorique raciste et de ses agissements violents. Les responsables de la sécurité ont déjà appelé à l’interdire en tant qu’organisation terroriste.

Quelques heures avant ces attaques, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a promis de créer une « garde nationale » qui serait placée sous l’autorité directe du ministre de la sécurité nationale d’extrême droite, Ben Gvir, en échange du soutien du leader d’Otzma Yehudit à sa décision de suspendre le projet de loi sur la réforme du système judiciaire.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.