Israël en guerre - Jour 288

Rechercher

2 Palestiniens armés tués par Tsahal en Cisjordanie et calme tendu à Gaza

L’armée affirme que des suspects ont ouvert le feu sur ses soldats lors d’un raid à Qabatiya ; selon son porte-parole, l’absence de représailles immédiates à Gaza est dû à l'effet de surprise

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des soldats israéliens interviennent en Cisjordanie, au matin du 10 mai 2023. (Crédit : Armée israélienne)
Des soldats israéliens interviennent en Cisjordanie, au matin du 10 mai 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Deux Palestiniens armés ont été tués par des soldats israéliens lors d’un raid nocturne à Qabatiya, en Cisjordanie, au sud de Jénine, ont annoncé mercredi matin l’armée et des responsables palestiniens de la santé, alors que les tensions continuent de monter un jour après l’offensive d’Israël contre le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien à Gaza.

À l’aube, mercredi, il n’y a toujours pas eu de représailles de la part du groupe terroriste, en dépit des menaces de ripostes aux frappes aériennes de la nuit précédente qui ont tué trois hauts responsables du groupe à Gaza, entre autres victimes, dont des femmes et des enfants.

Les soldats demeurent en état d’alerte et le commandement du front intérieur de l’armée israélienne a prorogé les restrictions imposées en matière de déplacement et de rassemblement dans un rayon de 40 kilomètres autour de Gaza. Les autorités estiment en effet que des tirs de roquettes ou d’autres types d’attaques auront lieu, tôt ou tard.

« A notre connaissance, il n’y a pas eu de tir de roquette sur Israël, ce qui est une conséquence de l’effet de surprise de l’attaque de Tsahal contre le Jihad islamique », a expliqué mercredi matin, à l’antenne de la radio militaire, le porte-parole de Tsahal, le contre-amiral Daniel Hangari.

« Tout peut arriver aujourd’hui. Nous procéderons à une nouvelle évaluation de la situation pour déterminer s’il convient d’assouplir les mesures imposées aux habitants », a-t-il ajouté.

Au cours de la nuit, des soldats se sont déployés dans Qabatiya pour arrêter des suspects de terrorisme, a fait savoir Tsahal.

Selon l’agence de presse officielle palestinienne Wafa, les soldats israéliens ont fouillé plusieurs maisons.

Un fusil d’assaut et une arme de poing saisis à des Palestiniens armés tués par les soldats de Tsahal à Qabatiya, dans le nord de la Cisjordanie, le 10 mai 2023. (Crédit : Armée israélienne)

L’armée israélienne a déclaré que pendant l’opération, les deux hommes armés ont ouvert le feu sur les troupes à partir d’un véhicule qui passait.

« Les soldats ont riposté en tirant sur les deux terroristes, qui sont morts », a déclaré Tsahal, ajoutant que les soldats avaient saisi un fusil d’assaut et une arme de poing à bord du véhicule des deux hommes.

Une vidéo donne à voir les corps ensanglantés de deux hommes, gisant dans la rue. Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a fait savoir qu’il s’agissait d’Ahmed Jamal Assaf, 19 ans, originaire de Qabatiya et de Rani Walid Qatanat, 24 ans, originaire lui du camp de réfugiés de Jénine.

Le ministère a ajouté qu’un troisième Palestinien, âgé de 17 ans, avait été grièvement blessé.

D’autres images du nord de la Cisjordanie donnent à voir de nombreux soldats israéliens déployés à Qabatiya. D’intenses fusillades ont par ailleurs été entendues.

Ces douze derniers mois, les interventions israéliennes en Cisjordanie ont essentiellement visé Jénine et Naplouse, où le Jihad islamique et les groupes affiliés sont supposés bénéficier d’un large soutien.

Depuis le début de cette année, les attaques palestiniennes en Israël et en Cisjordanie ont tué 19 personnes et fait plusieurs blessés graves. On estime à 103 le nombre de Palestiniens tués au cours de cette période, la plupart lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de l’ordre, mais des civils non impliqués ont trouvé la mort dans des circonstances qui font toujours l’objet d’une enquête.

Le Jihad islamique, ainsi que le Centre Opérationnel Conjoint à plusieurs factions terroristes palestiniennes dans la bande de Gaza – qui comprend à la fois le Hamas et le Jihad islamique –, ont promis des représailles aux frappes aériennes meurtrières de ce mardi.

L’armée israélienne a déclaré avoir assassiné Khalil Bahtini, qui commandait le Jihad islamique dans le nord de Gaza, Jihad Ghanem, haut responsable du conseil militaire du groupe et Tareq Izz ed-Din, qui menait les activités terroristes du Jihad islamique en Cisjordanie à partir de Gaza.

Les dégâts causés à un bâtiment suite aux frappes aériennes israéliennes sur l’appartement d’un commandant du Jihad islamique, à Gaza, le 9 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)

Lors d’une autre frappe, mardi après-midi, des membres d’une cellule du Jihad islamique soupçonnés d’être partis mener une attaque avec des missiles guidés antichars à la frontière de Gaza ont été tués.

L’armée a donné à son opération le nom d’Opération Bouclier et Flèche.

De précédentes frappes contre les dirigeants du Jihad islamique ont donné lieu à des tirs de roquettes sur des civils israéliens et des combats intenses avec l’armée israélienne, parfois durant plusieurs jours.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.