Israël en guerre - Jour 143

Rechercher

20 ans de prison pour le terroriste qui a poignardé un agent des frontières

Nadheer Dar Ahmad a été reconnu coupable de l'attentat à l'arme blanche commis en mai 2022 à la porte de Damas, dans la Vieille Ville de Jérusalem

Les forces de sécurité israéliennes sur les lieux d'une attaque terroriste, à la porte de Damas dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 8 mai 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Les forces de sécurité israéliennes sur les lieux d'une attaque terroriste, à la porte de Damas dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 8 mai 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le tribunal de Jérusalem a condamné jeudi un terroriste palestinien à 20 ans de prison pour une attaque perpétrée en mai 2022 à l’extérieur de la Vieille Ville de Jérusalem, au cours de laquelle il avait poignardé un agent de la police des frontières dans le cou.

Nadheer Dar Ahmad a été reconnu coupable d’acte terroriste, de tentative de meurtre, de possession d’une arme blanche, d’agression aggravée et d’entrée en Israël sans permis. Il a également été condamné à indemniser l’agent qu’il a poignardé.

Dar Ahmad est originaire de la ville d’Abwein, au nord de Ramallah, en Cisjordanie.

Selon les documents du tribunal, Dar Ahmad a pénétré sur le territoire israélien sans permis et s’est rendu à la porte de Damas de la Vieille Ville où il s’est assis sur des marches pendant 30 minutes. Les agents de la police israélienne en service sur le site se sont méfiés de lui, mais lorsqu’ils se sont approchés, il a commencé à s’éloigner, grimpant les marches qui s’éloignent de la porte en direction de la rue Sultan Suleiman.

Le premier sergent M après avoir été poignardé par un assaillant palestinien à la porte de Damas de Jérusalem, à l’hôpital Hadassah de Jérusalem, le 9 mai 2022. (Crédit: Police israélienne)

Les agents ont arrêté Dar Ahmad et lui ont demandé ses papiers d’identité.

Dar Ahmad s’est montré évasif, disant aux officiers qu’il n’avait pas de papiers sur lui. Les policiers lui ont demandé d’entrer dans un poste de sécurité de la police des frontières situé dans la zone afin qu’ils puissent procéder à un examen plus approfondi. Lorsque le groupe est entré dans la cabine, Dar Ahmad a sorti un couteau et a tenté de poignarder l’un des officiers, qui l’a repoussé. Un autre agent s’est approché de Dar Ahmad et les deux ont commencé à se battre, Dar Ahmad essayant à plusieurs reprises de poignarder l’agent, jusqu’à ce qu’il finisse par le blesser au cou. D’autres officiers ont alors réussi à tirer sur Dar Aham, le mettant hors d’état de nuire, bien qu’il ait continué à essayer de blesser l’officier poignardé jusqu’à ce qu’il soit finalement maîtrisé.

L’officier poignardé a été transporté d’urgence à l’hôpital où il a reçu un traitement médical de survie.

Selon la police, Dar Ahmad avait deux couteaux en sa possession.

Les couteaux portés par un terroriste palestinien près de la porte de Damas, à Jérusalem, le 8 mai 2022. (Crédit : Police israélienne)

Dans un premier temps, Dar Ahmad a affirmé qu’il ne faisait que se protéger d’une agression de la part des officiers, mais l’accusation a pu fournir des preuves qu’il avait planifié l’attaque. Dar Ahmad a fini par avouer qu’il était arrivé sur les lieux avec l’intention de poignarder un policier.

Au fil des ans, de nombreuses attaques au couteau et à l’arme à feu ont été perpétrées par des Palestiniens à la porte de Damas, où les forces de l’ordre sont très présentes, et certaines d’entre elles ont été mortelles.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.