20 personnes, qui voulaient se rendre au Tombeau de Joseph à Naplouse, ont été arrêtées
Rechercher

20 personnes, qui voulaient se rendre au Tombeau de Joseph à Naplouse, ont été arrêtées

Les pèlerins juifs ont été interceptés sur une route menant à la ville de Cisjordanie ; Honenu affirme que 4 personnes ont été frappées par la police palestinienne

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Des juifs orthodoxes prient au Tombeau de Joseph dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, en 2011. Illustration. (Crédit : Yaakov Naumi/Flash90)
Des juifs orthodoxes prient au Tombeau de Joseph dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, en 2011. Illustration. (Crédit : Yaakov Naumi/Flash90)

Environ 20 pèlerins juifs, dont des mineurs, ont été arrêtés tôt dimanche matin alors qu’ils tentaient de se rendre au Tombeau de Joseph à Naplouse, en Cisjordanie, a annoncé l’armée israélienne dans un communiqué.

Naplouse, ville palestinienne, est située dans la zone A de Cisjordanie, et donc sous contrôle administratif et sécuritaire de l’Autorité palestinienne. Son entrée est interdite aux Israéliens qui n’ont pas obtenu d’autorisation de la part des autorités israéliennes.

Selon l’association juridique de droite Honenu, qui représente les suspects, quatre d’entre eux ont réussi à atteindre le Tombeau, où ils ont été arrêtés par les forces de sécurité palestiniennes avant d’être remis à l’armée israélienne.

Le reste du groupe a été intercepté sur une route proche de Naplouse par des forces de sécurité israéliennes. Tous les suspects ont été emmenés au poste de police israélienne de l’implantation d’Ariel.

« Tôt dans la matinée, l’armée israélienne a reçu des informations sur 20 jeunes Juifs qui sont entrés dans le Tombeau de Joseph à Naplouse sans s’être d’abord coordonnés avec les forces de sécurité », a indiqué l’armée dans un communiqué.

Des Juifs au Tombeau de Joseph dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, tandis que des soldats israéliens montent la garde, en février 2010. Illustration. (Crédit : Abir Sultan/Flash90)
Des Juifs au Tombeau de Joseph dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, tandis que des soldats israéliens montent la garde, en février 2010. Illustration. (Crédit : Abir Sultan/Flash90)

Les suspects, des jeunes adultes et des mineurs, ont été arrêtés et interrogés, soupçonnés de contrevenir à un ordre judiciaire, et d’être entrés dans une zone fermée sans permis en mettant en danger leurs vies et celles des forces de sécurité.

« Après avoir été interrogés, les suspects seront présentés à la cour des magistrats de Petah Tikva », a indiqué l’armée israélienne.

Honenu, une association juridique connue pour représenter des individus de droite, dont des extrémistes, a affirmé que les quatre suspects interpellés par les forces palestiniennes avaient été frappés.

Selon la déclaration de Honenu, l’un des individus a refusé un traitement médical.

Le Tombeau de Joseph est vénéré par les Juifs, les chrétiens et les musulmans, et a souvent été un point de violence religieuse.

Les pèlerins juifs ne peuvent généralement visiter le Tombeau qu’une fois par mois, sous lourde garde militaire. Pendant ces visites, les Palestiniens jettent régulièrement des pierres sur les soldats, et, dans quelques cas, les troupes ont essuyé des tirs.

En 2011, un Israélien avait été tué quand la police palestinienne avait ouvert le feu sur des voitures israéliennes qui tentaient d’atteindre le Tombeau sans coordination préalable.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...