3 ans après Pittsburgh, la Pennsylvanie met fin au financement de la sécurité
Rechercher

3 ans après Pittsburgh, la Pennsylvanie met fin au financement de la sécurité

L'OU dénonce la réduction des fonds alloués aux organisations à but non lucratif, moins de trois ans après l'attaque antisémite la plus meurtrière de l'histoire des Etats-Unis

Un mémorial de fortune se dresse à l'extérieur de la synagogue Tree of Life au lendemain de la fusillade meurtrière de Pittsburgh, le 29 octobre 2018, au cours de laquelle onze Juifs ont été tués alors qu'ils assistaient à un service de Shabbat. (Crédit : AP/Matt Rourke)
Un mémorial de fortune se dresse à l'extérieur de la synagogue Tree of Life au lendemain de la fusillade meurtrière de Pittsburgh, le 29 octobre 2018, au cours de laquelle onze Juifs ont été tués alors qu'ils assistaient à un service de Shabbat. (Crédit : AP/Matt Rourke)

JTA – L’Orthodox Union a critiqué le corps législatif de Pennsylvanie, dirigée par les républicains, pour avoir réduit à zéro le financement de la sécurité des organisations à but non lucratif.

Le budget de l’Assemblée générale adopté le mois dernier a effectivement mis fin à un fonds de cinq ans que l’État a créé en 2019, juste après le massacre de la synagogue Tree of Life à Pittsburgh, pour sécuriser les organisations à but non lucratif.

Le fonds a jusqu’à présent alloué 10 millions de dollars de subventions allant de 25 000 à 150 000 dollars à des organisations désignées par le FBI comme des cibles probables de crimes de haine, notamment des synagogues, des églises et des mosquées.

Un tireur a tué 11 fidèles dans le complexe synagogal Tree of Life en octobre 2018, la pire attaque antisémite dans l’histoire des États-Unis. L’activité des suprémacistes blancs n’a fait qu’augmenter dans la région de Pittsburgh depuis lors.

« Les dirigeants de la communauté juive à travers le Commonwealth sont déçus de la décision de l’Assemblée générale de Pennsylvanie, consistant à défrayer le soutien à la sécurité des groupes à risque la semaine dernière », a déclaré l’Orthodox Union dans un communiqué mardi. « Bien qu’il ait été autorisé à financer le programme de subventions à but non lucratif jusqu’en 2024, le corps législatif a maintenant réduit la directive de cinq ans, réduisant à zéro une ressource exigée par les crimes et la violence biaisés qui sévissent dans le pays. »

Cette coupe budgétaire s’inscrit dans certain nombre de programmes supprimés alors que les républicains ont mené l’adoption d’un budget de 40 milliards de dollars qui investit dans l’éducation et les infrastructures, mais réserve environ 5 milliards de dollars pour des économies afin d’éviter une augmentation des impôts.

Une grande partie des fonds réservés provient du fonds de relance fédéral accordé à l’État pour l’aide aux victimes du coronavirus.

« Comment choisir d’être fiscalement conservateur et laisser tant de populations dans le besoin alors que vous avez des dollars excédentaires grâce aux fonds de relance fédéraux ? », a déclaré Arielle Frankston-Morris, directrice exécutive de Teach PA, un projet de l’Orthodox Union. « L’une des choses les plus difficiles pour moi, c’est de retourner dans les centres communautaires, les synagogues et et de dire : « je sais que vous avez peur, mais cette année, nous n’avons pas le financement ». »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...