Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

30 ans de prison pour le Palestinien qui a blessé 12 soldats à Jérusalem

Sanad al-Turman a été incarcéré pour l'attentat terroriste perpétré en 2020 contre des troupes en visite dans la capitale se rendant à une cérémonie au mur Occidental

Sanad Al-Turman, le suspect d'un attentat à la voiture piégée qui a blessé une douzaine de soldats près de la première gare de la Tahana HaRishona, est vu au tribunal de district de Jérusalem le 11 mars 2020 (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Sanad Al-Turman, le suspect d'un attentat à la voiture piégée qui a blessé une douzaine de soldats près de la première gare de la Tahana HaRishona, est vu au tribunal de district de Jérusalem le 11 mars 2020 (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Un Palestinien a été condamné mercredi à 30 ans de prison pour avoir tenté d’assassiner 12 soldats lors d’un attentat terroriste à la voiture-bélier à Jérusalem en 2020.

Les procureurs ont inculpé Sanad al-Turman de tentative de meurtre pour l’attentat.

Le tribunal de district de Jérusalem a également décidé que Turman paiera une compensation financière à chacun des soldats blessés – 20 000 NIS à 11 soldats et 80 000 NIS au sergent de peloton, soit un total de 300 000 NIS.

Le 6 février à l’aube, Turman a foncé avec sa voiture sur un groupe de soldats qui se trouvaient sur la rue David Remez de Jérusalem près de la Tahana Harishona, une ancienne gare reconvertie en lieu de loisirs très fréquenté de la capitale.

Les soldats, des recrues de la brigade Golani, se trouvaient à la Tahana HaRishona pour une « visite du patrimoine », en route vers une cérémonie de prestation de serment tôt le matin au mur Occidental.

Selon l’acte d’accusation, Turman, un résident du quartier de Jérusalem-Est de A-Tur, aurait repéré les soldats pendant qu’ils visitaient les lieux et aurait « ralenti et roulé à côté d’eux dans l’intention de les percuter », avant de réaliser qu’il n’y parviendrait pas et de s’éloigner en voiture.

Des secouristes sur les lieux d’un attentat présumé à la voiture piégée à Jérusalem, le 6 février 2020. (Crédit : MDA)

Il est revenu sur les lieux six minutes plus tard pour passer à l’acte. « Il a appuyé sur la pédale de gaz, a accéléré et dirigé son véhicule vers les soldats », selon l’acte d’accusation.

La famille de Turman a toujours soutenu que ce qui s’est passé n’était pas une attaque terroriste mais plutôt un accident de la circulation causé par le fait que Turman était monté accidentellement sur le trottoir avec son véhicule.

Après l’attaque, Turman a rapidement fui les lieux, abandonnant sa voiture dans la ville de Beit Jala en Cisjordanie, au sud de Jérusalem.

Des soldats de Tsahal de la brigade Golani à leur cérémonie de prestation de serment quelques heures après avoir été blessés dans une attaque à la voiture piégée dans la ville au mur Occidental à Jérusalem,le 6 février 2020 (Crédit: Capture d’écran Twitter/Tsahal)

Il a été arrêté au carrefour de Gush Etzion, dans le centre de la Cisjordanie

Les responsables de la sécurité ont catégoriquement contesté la thèse de l’accident et ont rejeté les affirmations selon lesquelles Turman, qui n’avait pas d’antécédents en matière de sécurité, était sur le point de se rendre au moment où il a été arrêté, déclarant qu’il avait franchi un barrage routier en s’enfuyant et que les soldats présents sur les lieux de l’attaque n’avaient pas sorti leurs armes, et qu’il n’aurait donc pas pu se sentir en danger.

Selon les responsables de la sécurité, Turman avait publié sur Facebook plusieurs messages qui pouvaient laisser présager de ses intentions, écrivant dans une mise à jour : « J’ai trouvé mes réponses », et dans une autre : « Celui qui cherche la paix avec l’ennemi vit dans l’illusion. Il ne faut jamais capituler ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.