Israël en guerre - Jour 226

Rechercher

4 personnes arrêtées pour avoir volé un char déclassé sur une base de l’armée

Le Merkava Mark 2, dont tous les systèmes avaient été retirés, a été trouvé dans une casse près de Nesher ; le meneur présumé a déclaré qu'il pensait que c'était libre d'accès

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un char d'assaut déclassé de l'armée israélienne qui a été volé sur une base dans le nord d'Israël après avoir été trouvé dans une casse, le 20 septembre 2023. (Crédit : Police israélienne)
Un char d'assaut déclassé de l'armée israélienne qui a été volé sur une base dans le nord d'Israël après avoir été trouvé dans une casse, le 20 septembre 2023. (Crédit : Police israélienne)

La police a arrêté quatre hommes après le vol d’un char d’assaut déclassé dans une zone de tir militaire dans le nord d’Israël.

Le char Merkava Mark 2 a été trouvé dans une déchèterie à ferraille près de Nesher, dans la périphérie de Haïfa, mercredi, a déclaré la police.

Quelques heures plus tard, deux hommes d’une quarantaine d’années, originaires des villes de Haïfa et de Tibériade, dans le nord du pays, ont été arrêtés, soupçonnés d’avoir participé au vol du char.

Jeudi, la police a arrêté deux autres hommes d’une quarantaine d’années originaires d’Ein HaEmek et de Migdal HaEmek.

L’armée israélienne et le ministère de la Défense ont affirmé que tous les composants électroniques avaient été retirés du char il y a plusieurs années – notamment ses armes et ses systèmes de mobilité – et qu’il était utilisé comme « véhicule stationnaire pour les exercices des soldats » dans une zone de tir qui est parfois ouverte au public pour des randonnées.

Tsahal a ouvert une enquête.

Le tribunal de Haïfa a prolongé jeudi la garde à vue de trois des quatre suspects. Le quatrième a été placé en résidence surveillée.

Lors de l’audience, Ben Zion Raviv, 43 ans, un habitant de Migdal HaEmek soupçonné d’avoir orchestré le vol, a déclaré qu’il avait remarqué le char lors d’une fête en plein air et qu’il pensait qu’il pouvait être utilisé comme ferraille, décrivant le véhicule comme un « tas de métal ».

« Quand je vois de la ferraille dans un champ, je commande une grue », a déclaré Raviv au tribunal. « J’ai pris mon téléphone, j’ai fait venir un déménageur, une grue, et j’ai pris contact avec une société bien connue et bien établie. »

« Ce char est tout rouillé, ses chaînes sont écrasées, comme si il avait été retourné. Je n’appellerais plus ça un char », a-t-il ajouté. « Je ne pense pas avoir fait quoi que ce soit d’illégal. »

Le juge a déclaré à l’audience qu’il était « étrange » que le véhicule soit stationné dans une zone ouverte au public et qu’il espérait que l’enquête en cours permettrait d’éclaircir ce point.

Le Merkava Mark 2 a été introduit en 1982 et les derniers modèles ont été construits en 1989. Tsahal avait remplacé tous ses modèles Mark 2 en 2020 par les versions plus modernes Mark 3 et Mark 4 du char Merkava.

En février, deux anciens combattants de la Guerre de Yom Kippour avaient volé un char sur un site du plateau du Golan qui commémore une célèbre bataille du conflit de 1973, afin de protester contre la refonte du système judiciaire du gouvernement.

Le char Shot déclassé, terme israélien désignant le char Centurion, de fabrication britannique, avait ensuite été restitué au site commémoratif de Tel Saki.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.