40 000 coureurs participent au marathon de Tel Aviv malgré la crainte d’épidémie
Rechercher

40 000 coureurs participent au marathon de Tel Aviv malgré la crainte d’épidémie

Les athlètes étrangers déjà présents en Israël ont finalement été autorisés à participer à la course

Des coureurs participent à un marathon dans la ville côtière israélienne de Tel Aviv le 28 février 2020 (Avshalom Sassoni/Flash90)
Des coureurs participent à un marathon dans la ville côtière israélienne de Tel Aviv le 28 février 2020 (Avshalom Sassoni/Flash90)

Près de 40 000 personnes ont participé au marathon de Tel Aviv vendredi, y compris des athlètes étrangers, après que la municipalité est revenue sur sa décision initiale de les exclure de l’évènement sportif, face au risque d’épidémie de coronavirus.

Le maire de Tel Aviv, Ron Huldai, a donné le coup d’envoi de la course à 7 heures du matin, et de nombreuses rues de la ville devraient rester fermées jusqu’à 13 heures.

La ville a annoncé dans un communiqué mardi que le directeur général du ministère de la Santé Moshe Bar Siman-Tov avait autorisé la participation de coureurs étrangers déjà présents dans le pays, mais a interdit la participation des athlètes qui ne sont pas encore arrivés en Israël.

Cette décision survient trois jours après que la municipalité a annoncé que seuls les 40 000 coureurs locaux inscrits auront le droit de prendre part à la compétition de vendredi, comme prévu. Ceux qui avaient l’intention de venir de l’étranger pour participer au marathon seront complètement remboursés des frais d’inscription. Mais de nombreux coureurs étaient arrivés quelques jours avant la course, et la ville a donc décider de les autoriser à courir.

Des coureurs participent à un marathon dans la ville côtière israélienne de Tel Aviv le 28 février 2020 (Avshalom Sassoni/Flash90)

La ville avait précisé qu’elle suivait les directives du ministère de la Santé pour limiter l’épidémie de coronavirus.

Israël a pris des mesures drastiques pour empêcher la propagation du virus dans ses frontières, notamment en interdisant l’entrée dans le pays aux étrangers ayant récemment séjourné en Chine et dans certains pays d’Asie orientale, et imposant aux Israéliens ayant transité par ces pays 14 jours d’isolement à leur domicile.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...