Israël en guerre - Jour 202

Rechercher

5 Bédouins israéliens inculpés pour « jets de pierres sur des automobilistes juifs »

Les suspects sont accusés d'avoir attaqué des voitures sur la Route 25, pour des "motifs racistes et nationalistes", blessant deux personnes, dont une femme enceinte

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des dommages causés à une voiture par des Bédouins israéliens qui ont jeté des pierres sur des véhicules appartenant à des Juifs. (Crédit : Police israélienne)
Des dommages causés à une voiture par des Bédouins israéliens qui ont jeté des pierres sur des véhicules appartenant à des Juifs. (Crédit : Police israélienne)

Cinq jeunes Bédouins ont été récemment arrêtés et inculpés pour avoir lancé des pierres sur des véhicules dans le sud d’Israël, blessant deux personnes, ont déclaré dimanche les autorités chargées de l’application de la loi.

Dans un communiqué commun, la police israélienne et l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet ont déclaré que les cinq jeunes, du clan Abu Madi près de la ville méridionale de Beer Sheva, avaient jeté des pierres sur des véhicules sur la Route 25 à plusieurs reprises au cours des derniers mois.
Les autorités ont déclaré que les hommes ont mené ces attaques « pour des motifs racistes et nationalistes… dans le but de nuire aux Juifs ».

Selon l’enquête de la police et du Shin Bet, les cinq hommes surveillaient les voitures se dirigeant vers Beer Sheva près de la jonction d’Abu Talul et attaquaient celles qu’ils identifiaient comme étant conduites par des Israéliens juifs.

Ces attaques ont fait deux blessés, dont une femme enceinte, et endommagé plusieurs voitures, selon la police et le Shin Bet.

Les cinq personnes, arrêtées en mai, ont été accusées d’avoir causé intentionnellement des dommages dans des circonstances aggravées et à caractère raciste, ainsi que d’obstruction à la justice. Trois des suspects ont en outre été inculpés de terrorisme et d’agression aggravée à motivation raciale.

Les suspects n’ont pas encore été publiquement nommés.

Ces arrestations interviennent après que deux mineurs bédouins ont été arrêtés et inculpés en mars pour avoir lancé des pierres sur des voitures sur la Route 31, également dans le sud d’Israël.

Les Bédouins du Néguev entretiennent des relations conflictuelles avec l’État. Depuis des dizaines d’années, le gouvernement cherche à les installer dans des villes reconnues et planifiées, mais beaucoup d’entre eux vivent encore dans une constellation de hameaux illégaux qui s’étendent dans le désert du sud d’Israël et qui sont, pour la plupart, dépourvus de services de base.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.