Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

50 créateurs de Batman signent une pétition demandant au Qatar et à l’Égypte d’obtenir la libération des Bibas

En soutien à la famille d'otages - célèbre pour une photo où elle porte un sweat à l'effigie de Batman - des producteurs et autres dessinateurs du super-héros ont signé une lettre qui a été envoyée aux ambassadeurs du Qatar et de l'Égypte, le 12 avril

La famille Bibas - le père Yarden, Ariel, quatre ans, la mère Shiri et le bébé Kfir - a été enlevée par des terroristes du Hamas au kibboutz Nir Oz le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)
La famille Bibas - le père Yarden, Ariel, quatre ans, la mère Shiri et le bébé Kfir - a été enlevée par des terroristes du Hamas au kibboutz Nir Oz le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)

NEW YORK — Ce sont cinquante créateurs du personnage emblématique de Batman qui ont signé une pétition exhortant les gouvernements égyptien et qatari à obtenir la libération de Yarden et de Shiri Bibas ainsi que celle de leurs deux enfants, Ariel et Kfir. Les quatre membres de cette même famille sont retenus en otage à Gaza depuis le 7 octobre.

La famille avait été kidnappée au kibboutz Nir Oz par les terroristes du Hamas, le 7 octobre. 3 000 hommes armés avaient infiltré le sud d’Israël, ce jour-là, et ils avaient massacré près de 1 200 Israéliens – des civils en majorité – enlevant également 253 personnes qui avaient été prises en otage. Shiri, la mère, et ses deux enfants avaient été emmenés de force par les terroristes séparément de son mari Yarden, le père des deux petits garçons.

Une image terrifiante de la famille qui a circulé sur les réseaux sociaux montre les parents et leurs enfants portant un sweat-shirt à l’effigie de Batman. Ariel, quatre ans, est un fan non-dissimulé du super-héros.

La pétition a été envoyée aux ambassadeurs égyptien et qatari à Washington, DC, le 12 avril. L’initiative a été prise par le docteur Rafael Medoff, historien et directeur du David S. Wyman Institute for Holocaust Studies.

« Ces créateurs de comics ont passé des décennies à créer un héros qui se bat pour le compte des innocents et qui représente l’espoir pour sa communauté et c’est cet état d’esprit que nous tentons de transmettre par le biais de l’initiative que nous avons prise », a dit Medoff au Times of Israel.

Batman avait été présenté au public pour la première fois dans la 27e édition de Detective Comics (DC), parue en 1939. DC a depuis produit un grand nombre de franchises Batman et le personnage est devenu célèbre dans le monde entier, ayant été au centre de films ou de jeux vidéo. Il a aussi donné lieu à des produits dérivés et il s’est fait connaître sur les écrans de télévision.

Parmi les signataires de la pétition, Mike Carlin, chef de l’animation chez DC ; l’éditeur de longue date du comics, Paul Levitz et l’ancien président de la Warner Animation, Sander Schwartz.

Un rassemblement de Pourim exigeant la remise en liberté des otages du Hamas à New York, le 24 mars 2024. (Crédit : Luke Tress/JTA)

La pétition a également été signée par certains des auteurs vétérans de Batman, notamment par Chip Zdansky et par Mark Waid. Des artistes appartenant à la franchise ont aussi apporté leur signature au courrier, notamment Mark Bagley, Dan Jurgens, Denys Cowan et Amanda Conner, l’artiste à l’origine de la création de la petite amie du joker, Harley Quinn.

« En tant que membres de la communauté des auteurs et des artistes de Batman, nous vous contactons au sujet du jeune fan de Batman qui a été pris en otage par des terroristes et qui est détenu à Gaza depuis le 7 octobre », est-il écrit dans la pétition.

« Émus par les nombreuses anecdotes qui font état de l’affection portée par Ariel à ce personnage emblématique qui est devenu un symbole de l’espoir et de la justice pour un si grand nombre, nous implorons votre gouvernement d’utiliser toute l’influence possible sur le Hamas et sur le Jihad islamique palestinien en faveur de la libération immédiate de la famille Bibas et de tous les otages israéliens détenus en captivité », continue la lettre.

« L’obligation morale de parler »

Une des premières éditions du Comics Batman. (Crédit : Domaine public)

« L’une des vidéos les plus poignantes filmées par les terroristes du Hamas, le 7 octobre, avait été celle montrant Shiri Bibas et ses fils traînés de force par les hommes du Hamas. Depuis, l’armée israélienne a diffusé des images tournées par les caméras de surveillance montrant Shiri Bibas et les enfants transférés par les terroristes à Khan Younès, plus tard dans la journée ».

« Ariel Bibas, quatre ans et son frère Kfir, qui a maintenant un an, ont été pris en otage par le Hamas avec leurs parents, Yarden et Shiri Bibas. Les grands-parents maternels d’Ariel ont été assassinés lors de la même attaque, » ont ajouté les co-auteurs de la pétition, Medoff et un ancien dessinateur de Batman, Dean Motter, dans leur lettre.

Medoff et Motter ont récemment créé un roman graphique appelé « Whistleblowers: Four Who Fought to Expose the Holocaust to America », un ouvrage non fictionnel. Publié au mois de février, le livre tente d’attirer l’attention du jeune public, friand de ce type de roman, sur les histoires des héros de l’ombre qui marquent le réel.

Familier de l’univers de Batman, Medoff a écrit un essai pour un livre intitulé « Theology and Batman. » L’un des thèmes au centre de l’ouvrage est la théodicée – ou le sentiment de rédemption – qu’apporte Batman au monde en faisant valoir le Bien face au Mal.

Un grand nombre des créateurs de Batman, de Superman et d’autres super-héros sont d’origine juive. De nombreux livres et essais ont été écrits sur la manière dont ces créateurs ont été influencés par l’histoire juive lorsqu’ils tenaient le crayon.

Au début de l’année 2024, un numéro de « The Penguin », dans le Comics DC, rappelait que Bruce Wayne — l’alter-ego de Batman – est Juif. Wayne faisait ainsi référence, dans la bande-dessinée, au fait que son mouchoir était un cadeau qui avait été offert par son père à sa mère pour Hanoukka.

Dans un reboot de « Batwoman », en 2006, Kate Kane — alter-ego de la super-héroïne – était présentée comme la cousine juive et lesbienne de Batman, une démonstration de la manière dont les artistes de bande-dessinée modèlent et reflètent à la fois leur époque.

Le Dr. Rafael Medoff s’adresse aux élèves de New York leur expliquant comment les caricaturistes avaient essayé de tirer la sonnette d’alarmes au sujet de l’Allemagne nazie, mai 2016 (Réimprimé avec la permission de ‘Cartoonists Against the Holocaust’)

Medoff est spécialisé, dans sa carrière professionnelle, dans les études sur la Shoah – en particulier dans la manière dont les États-Unis avaient répondu lorsque le génocide était survenu. La situation critique de la famille Bibas et des autres otages à Gaza transcende néanmoins tout le reste, indique-t-il.

« L’obligation morale de dénoncer l’injustice ne change jamais – c’était le cas pendant la Shoah et c’est le cas aujourd’hui », explique Medoff.

Ariel Bibas est un fan non-dissimulé de Batman. Presque six mois après le partage, dans le monde entier, d’une photo montrant la famille portant un pyjama de Batman, des centaines de New-Yorkais portant le costume du super-héros s’étaient rassemblés à New York City en réclamant la remise en liberté du couple et de ses enfants à la fin du mois de mars.

« Cette fête de Pourim a été très triste pour les Juifs du monde entier », avait commenté l’organisateur de cet événement qui avait eu lieu à Central Park, Omer Lubaton Granot.

« Ariel ne portera pas son costume de Batman, comme il en rêvait. A la place, les Juifs du monde entier le porteront pour rappeler au monde qu’un petit garçon de quatre ans est aujourd’hui enfermé, pris au piège dans un tunnel sombre », avait-il ajouté.

Kfir Bibas et sa mère Shiri Bibas, qui ont été enlevés à Gaza par des terroristes du Hamas, ainsi que le frère de Kfir, Ariel, et son père, Yarden, au kibboutz Nir Oz le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.