Huit morts – dont 6 enfants – dans un présumé homicide près de la mer Morte
Rechercher

Huit morts – dont 6 enfants – dans un présumé homicide près de la mer Morte

La police a annoncé que le conducteur de la voiture qui s'est écrasée dans une autre camionnette, tuant les huit passagers, a été arrêté pour suspicion d'homicide involontaire

La famille Atar, Yariv et Shoshi et leurs six enfants - Yaakov Yisrael, 12 ans, Ateret, 11 ans, Ayelet, 9 ans, Moria, 7 ans, Yedid, 5 ans et Avigail, 3 ans, ont tous trouvé la mort dans un accident de voiture près de la mer Morte le 30 octobre 2018. (Crédit : autorisation)
La famille Atar, Yariv et Shoshi et leurs six enfants - Yaakov Yisrael, 12 ans, Ateret, 11 ans, Ayelet, 9 ans, Moria, 7 ans, Yedid, 5 ans et Avigail, 3 ans, ont tous trouvé la mort dans un accident de voiture près de la mer Morte le 30 octobre 2018. (Crédit : autorisation)

Huit personnes ont été tuées – un couple et ses 6 enfants (âgés de 3 à 12 ans) – dans une collision frontale entre deux voitures survenue sur la Route 90, à proximité de la mer Morte.

Les personnes décédées circulaient apparemment toutes dans un mini-van entré en collision avec une Jeep. Le mini-van a pris feu suite à l’accident.

Le couple, originaire de l’implantation de Psagot (centre de la Cisjordanie), s’appelait Yariv, 45 ans et Shoshi Atar, 47 ans. Leurs enfants : Yaakov Yisrael, 12 ans, Ateret, 11 ans, Ayelet, 9 ans, Moria, 7 ans, Yedid, 5 ans et Avigail, 3 ans.

Au moment où les pompiers sont parvenus à venir à bout des flammes, les passagers pris au piège étaient morts.

Yariv et Shoshi Atar (Crédit : autorisation)

La police a annoncé en milieu de soirée que le conducteur de la voiture qui s’est écrasée dans une autre camionnette, tuant les huit passagers, a été arrêté pour suspicion d’homicide involontaire

Dans la Jeep, une femme de 52 ans et un enfant de 12 ans ont été modérément blessés et ils ont été évacués par hélicoptère vers l’hôpital Soroka de Beer Sheva.

Le personnel de secours sur le lieu de l’accident mortel sur la Route 90, près de la mer Morte, le 30 octobre 2018. (Crédit : ZAKA)

Sara Israeli, des services d’urgence du Magen David Adom qui a été appelé sur les lieux, a déclaré à la Dixième chaîne : « Je n’ai jamais vu une catastrophe telle que celle-là au cours de toutes les années que j’ai passées au MDA. C’est impossible d’imaginer ce que j’ai vu ».

Elle a ajouté que le conducteur de la Jeep était « hystérique ». « Il criait : ‘Je les ai tués, je les ai tués’, » a-t-elle poursuivi.

Le lieu de l’accident mortel sur la Route 90, près de la mer Morte, le 30 octobre 2018. (Magen David Adom)

Zaki Heller, porte-parole du MDA, a déclaré aux journalistes que « c’est un accident choquant et difficile. Quand nos médecins et nos personnels sont arrivés, le véhicule [dans lequel circulaient les huit personnes décédées] était en feu et il était impossible de leur porter secours. Et malheureusement, aucun d’entre eux n’a survécu ».

Selon la police, l’accident s’est produit sur la Route 90, près d’Ein Gedi, et la route a été fermée dans les deux sens entre Ein Bokek et Dragot.

Miri Regev, a demandé que davantage de choses soient faites afin d’améliorer la sécurité routière. « Mon cœur pleure à cause de cet horrible accident. Une famille entière a péri en un instant – des parents avec leurs six enfants. » « Nous devons continuer à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour lutter contre les accidents de la route qui impliquent un prix lourd en vies humaines », a-t-elle déclaré.

Benjamin Netanyahu a déclaré que son épouse, Sara, et lui-même ont eu le cœur brisé après avoir appris l’accident de voiture mortel survenu aujourd’hui, qui a tué une famille de huit personnes. Netanyahu a déclaré que lui et sa femme « pleuraient avec le reste d’Israël pour ces vies écourtées ». Le Premier ministre a présenté ses condoléances et demandé aux Israéliens de profiter du jour férié des élections pour conduire en toute sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...