Israël en guerre - Jour 287

Rechercher

6 hommes armés palestiniens tués lors de heurts durant un raid israélien près de Jénine

L'armée a indiqué avoir employé la tactique de la "cocotte-minute" pour obliger les suspects à quitter le bâtiment où ils s'étaient cachés et appelé un hélicoptère pour frapper l'immeuble

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des armes saisies par les soldats israéliens pendant un raid dans la ville de Kafr Dan, près de Jénine, en Cisjordanie, le 11 juin 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Des armes saisies par les soldats israéliens pendant un raid dans la ville de Kafr Dan, près de Jénine, en Cisjordanie, le 11 juin 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Les forces israéliennes ont affronté, mardi, des hommes armés palestiniens pendant une opération anti-terroriste qui a eu lieu dans une ville située près de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, au cours de heurts intenses.

Selon l’armée israélienne, les troupes ont essuyé des tirs nourris alors qu’elles pénétraient à Kafr Dan où les commandos de l’unité Duvdevan ont encerclé un bâtiment qui était utilisé par des terroristes.

Selon un communiqué transmis par Tsahal, les soldats ont utilisé une tactique connue sous le nom de « cocotte-minute » et qui consiste à renforcer le volume de feu en direction d’un bâtiment pour obliger les suspects à en sortir.

Un hélicoptère d’attaque a été appelé en renfort et il a aussi frappé l’immeuble dans le cadre de cette opération, ont fait savoir les militaires.

Les soldats ont tué six hommes armés dans les affrontements qui ont suivi, affrontements qui ont aussi fait des blessés, a noté l’armée. De son côté, le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a annoncé que six Palestiniens avaient perdu la vie pendant cette mission.

Les commandos ont saisi deux fusils d’assaut et une arme de poing qui appartenaient aux terroristes ainsi qu’une voiture où se trouvaient plusieurs explosifs.

Il n’y a pas eu de blessé du côté israélien pendant ce raid, et les troupes ont riposté aux tireurs à l’aide de missiles portatifs.

L’opération est survenue suite à un autre raid meurtrier qui a eu lieu dans une ville située aux environs de Ramallah, en Cisjordanie, et qui a visé un commandant du Hamas et trois autres terroristes présumés après une attaque qui avait été commise dans un avant-poste illégal voisin. Un incendiaire avait alors mis le feu à une caravane.

Depuis le 7 octobre, les soldats ont arrêté 4 150 Palestiniens qui étaient recherchés dans toute la Cisjordanie, et notamment 1 750 qui étaient affiliés au Hamas. Selon le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne, environ 540 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués depuis le massacre commis par le Hamas sur le sol israélien, en plus des quatre qui ont été abattus dans la soirée de lundi.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.