Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

80 ans après le Débarquement, un ancien combattant américain se marie en Normandie

L’histoire de ce vétéran de la Seconde Guerre mondiale Harold Terens, 100 ans, et de sa fiancée Jeanne Swerlin, 96 ans, est plus belle "que celle de Roméo et Juliette"

Le vétéran de la Seconde Guerre mondiale Harold Terens, 100 ans, et sa fiancée Jeanne Swerlin, 96 ans, posant pour une photo lors d'une interview, à Boca Raton, en Floride, le 3 avril 2024. (Crédit : Giorgio Viera/AFP)
Le vétéran de la Seconde Guerre mondiale Harold Terens, 100 ans, et sa fiancée Jeanne Swerlin, 96 ans, posant pour une photo lors d'une interview, à Boca Raton, en Floride, le 3 avril 2024. (Crédit : Giorgio Viera/AFP)

L’ancien combattant américain Harold Terens et sa fiancée Jeanne Swerlin se marient en juin en France, en plein 80e anniversaire du Débarquement des troupes alliées lors de la Seconde Guerre mondiale.

Agé de 100 ans, celui qui a reçu la Légion d’honneur française en 2019, de la part du président Emmanuel Macron, sera de nouveau glorifié le 6 juin, lors des célébrations des 80 ans de l’opération militaire qui a contribué à la défaite de l’Allemagne.

Deux jours plus tard, le couple se mariera à Carentan-les-Marais, tout près des plages où des milliers de soldats ont débarqué en 1944.

« C’est une histoire d’amour comme vous n’en avez jamais vue », se targue avec sourire l’ancien combattant, lors d’un entretien avec l’AFP, dans la maison de Swerlin à Boca Raton, en Floride.

Dans cet havre ensoleillé du sud-est des États-Unis, le couple se lance des regards amoureux, se prend la main et s’embrasse comme au premier jour.

Terens « est une personne incroyable », confie sa future épouse de 96 ans. « J’aime tout chez lui. Il est beau et embrasse très bien. »

Le vétéran de la Seconde Guerre mondiale Harold Terens, 100 ans, et sa fiancée Jeanne Swerlin, 96 ans, posant pour une photo lors d’une interview sur leur histoire plus belle « que celle de Roméo et Juliette », à Boca Raton, en Floride, le 3 avril 2024. (Crédit : Giorgio Viera/AFP)

Joyeux et vif d’esprit, l’ancien combattant est aussi doté d’une mémoire prodigieuse. Dates, villes et événements : il se souvient de tout sans hésitation. Un livre d’histoire vivant.

Peu après son 18e anniversaire, le Japon bombarde la base navale américaine de Pearl Harbor. Comme beaucoup de jeunes Américains, il veut s’engager dans l’armée.

Terens devient expert en morse, alphabet codé utilisé par les militaires pour transmettre des textes souvent chiffrés. À 20 ans, il part sur un navire américain jusqu’en Angleterre, où il est chargé des communications terre-air d’un escadron des fameux avions de chasse américains P-47 Thunderbolt.

De l’Angleterre à l’Ukraine

« Nous étions en train de perdre la guerre, car nous perdions beaucoup d’avions et de pilotes », se souvient-il. « Ces pilotes étaient des amis et ils les ont tués. Ils étaient tous jeunes. »

Sa compagnie perd la moitié de ses 60 avions lors du Débarquement et il se porte ensuite volontaire pour transporter de Normandie à l’Angleterre les prisonniers de guerre allemands et les troupes alliées libérées.

Un jour, il reçoit une enveloppe avec l’instruction de ne pas l’ouvrir avant d’arriver à une certaine destination. Il commence un périple jusqu’en Ukraine alors soviétique, en passant notamment par Casablanca, Le Caire, Bagdad ou Téhéran.

Quand il arrive en Ukraine, un officier russe l’informe qu’il participe à une mission secrète. Terens doit fournir en bombes, carburant et nourriture des avions américains décollant d’Angleterre et attaquant des champs pétrolifères nazis en Roumanie.

Les premiers chars à arriver sur la plage Sword, en Normandie, lors du débarquement des Alliés, le 6 juin 1944. (Crédit : AFP)

L’opération dure 24 heures, jusqu’au moment où les Allemands découvrent la base ukrainienne et l’attaquent. Le jeune militaire américain réussit à s’échapper. Contractant la dysenterie, il survit grâce à l’aide d’une famille de fermiers locale.

De retour en Angleterre, il évite la mort une nouvelle fois, quand on lui refuse un verre dans un pub qui s’apprête à fermer. Déçu, il quitte l’établissement qui sera peu après bombardé par les Allemands.

Une première femme et un deuil

Après la guerre, il se marie avec Thelma, sa première épouse. Ils restent mariés pendant 70 ans et ont trois enfants. Terens travaille dans une entreprise britannique. Puis, à la retraite, le couple s’installe en Floride.

Thelma décède en 2018. Il est dévasté : « Trois ans à m’apitoyer sur mon sort et pleurer la mort de mon épouse. »

Mais, en 2021 un ami en commun lui présente Swerlin, une femme, elle aussi veuve, et qu’il lui décrit comme éblouissante.

Mais pas de coup de foudre entre les deux. Lors de leur première rencontre, Terens la regarde à peine. Au deuxième rendez-vous, tout change et ils deviennent inséparables.

« Je n’ai jamais aimé quelqu’un comme cette femme », s’enthousiasme-t-il. « Elle illumine ma vie. Elle fait en sorte que tout soit beau, que la vie vaille la peine d’être vécue. »

Ils se marieront lors d’une cérémonie où la petite-fille de l’ancien militaire chantera le tube « I will always love you » de Whitney Houston. Son arrière-petite-fille dispersera des pétales de fleurs sur le sol.

« J’ai tout », estime Terens. « Je suis probablement la personne la plus chanceuse du monde. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.