8e circonscription de l’étranger : 11 candidats pour 10 000 voix
Rechercher

8e circonscription de l’étranger : 11 candidats pour 10 000 voix

Le député sortant Meyer Habib affrontera à nouveau Daphna Pozanski-Benhamou et fera face à deux candidats issus du PS, Florence Drory (aujourd'hui En Marche !) et Benjamin Djiane

En vert, les pays de la 8e circonscription des Français de l'étranger: Chypre, Grèce, Israël, Italie, Malte, Saint-Marin Saint Siège et Turquie (Crédit: Wikimedia Commons/Kyat02)
En vert, les pays de la 8e circonscription des Français de l'étranger: Chypre, Grèce, Israël, Italie, Malte, Saint-Marin Saint Siège et Turquie (Crédit: Wikimedia Commons/Kyat02)

Lors des prochaines élections législatives, Meyer Habib, député sortant de la 8e circonscription des Français de l’étranger, retrouvera face à lui Daphna Poznanski-Benhamou qui se présente sous l’étiquette divers gauche, et qu’il avait déjà affronté lors des législatives de 2012.

Daphna Poznanski-Benhamou a quitté le Parti socialiste en 2014 « déçue par l’action du gouvernement ». Elle se présente aujourd’hui sous l’étiquette « indépendante », mais son suppléant, Alexandre Pieri, « ingénieur français résidant à Turin » a été le référent du Mouvement en Marche pour les élections présidentielles.

Florence Drory a également quitté le PS. Jeudi 11 mai, elle a été investie sous la bannière de la République en Marche. Durant la campagne présidentielle, Drory a rejoint l’équipe d’En Marche, accompagnée par l’ensemble de l’antenne locale du PS qu’elle dirigeait jusqu’alors.

Benjamin Djiane, proche de Valls qui, lui, était attendu dans les rangs du mouvement d’Emmanuel Macron est finalement investi par le PS. Il est suppléé par Amos Shupak, ex-attaché économique à l’Ambassade de France en Israël et conseiller du député Elie Elalouf.

Affiche de campagne de Benjamin Djiane, candidat du PS dans la 8e circonscription des Français de l'étranger. (Crédit : autorisation)
Affiche de campagne de Benjamin Djiane, candidat du PS dans la 8e circonscription des Français de l’étranger. (Crédit : autorisation)

L’Union populaire et républicaine (UPR) de François Asselineau a investi David Acunzo, docteur en neuro-informatique de l’Université d’Édimbourg, ingénieur Télécom Bretagne et membre de l’Institut Métapsychique International qui « étudie » le paranormal. Il s’intéresse « en particulier aux approches expérimentales des expériences exceptionnelles ».

Six autres candidats se partageront les quelque 10 000 voix s’exprimant d’ordinaire, sur les 110 000 inscrits, lors de cette votation.

Anne Sabourin membre du Parti communiste français (PCF), représentera le Front de Gauche, Christophe Cesetti le parti MaVoix, qui mène « une expérimentation démocratique à l’occasion des législatives de juin 2017 ». Leur objectif est de « hacker l’Assemblée Nationale en faisant élire des citoyens volontaires, formés et tirés au sort qui voteront pendant 5 ans sur toutes les lois comme leurs électeurs le décideront ».

L’éco-citoyen Michael Civit se présente sous l’étiquette du Mouvement 100 % qui conglomèrent 28 mouvements politiques citoyens et écologistes. Le mouvement est soutenu par le candidat à la présidentielle Jean Lassalle et par l’acteur Francis Lalanne. Nil Delahaye, également candidat pour la 8e circonscription ne rejoint pas cette coalition « verte » et se présente sous l’étiquette EELV.

Nathalie Jorge-Laïk, « patriote », fille de militaire représentera le Front national et tentera de trouver une voie dans cette circonscription où Marine Le Pen a réalisé un score dérisoire à la dernière élection présidentielle.

Le Quai d’Orsay a communiqué les dates des élections pour les Français qui votent à l’étranger: le 1er tour des élections législatives aura lieu le dimanche 4 juin et, en cas de second tour, le dimanche 18 juin 2017.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...