Israël en guerre - Jour 202

Rechercher

9 ONG veulent réhabiliter le Jourdain et la mer Morte

Elles surveilleront le renouvellement des concessions minières de la mer Morte et feront pression pour que le gouvernement libère plus d'eau du lac de Tibériade dans le Jourdain

Sue Surkes est la journaliste spécialisée dans l'environnement du Times of Israel.

Un homme flotte sur la mer Morte, le 23 janvier 2023. (Crédit : Roni Ofer/Flash90)
Un homme flotte sur la mer Morte, le 23 janvier 2023. (Crédit : Roni Ofer/Flash90)

Neuf organisations environnementales ont déclaré lundi qu’elles avaient uni leurs forces pour faire campagne en faveur de la réhabilitation du Jourdain et de la mer Morte.

La mer Morte s’est considérablement rétrécie au cours des dernières années et sa taille est actuellement inférieure de moitié à celle qu’elle avait en 1976. Actuellement située à 436 mètres sous le niveau de la mer, elle recule de 1,1 à 1,2 mètre chaque année.

Le groupe, appelé From the Point of View of the Sea, comprend plusieurs organisations à but non lucratif déjà impliquées dans les questions relatives à l’eau, telles que Dead Sea Guardians, EcoPeace, EcoOcean, Zalul et Sustainable Desert, une organisation spécialisée dans le désert du Néguev, ainsi que Lobby 99, une organisation juridique financée par la foule qui suit le renouvellement imminent de la concession de l’État pour l’exploitation des minéraux de la mer Morte. Le Green Course, basé sur les étudiants, a également rejoint le réseau, tout comme Life and Environment, l’organisme qui chapeaute tous les groupes verts d’Israël.

Le mouvement est temporairement coprésidé par Oded Rahav, nageur de fond, militant de longue date de la mer Morte et fondateur des Dead Sea Guardians, Mickey Rosenthal, ancien journaliste et membre de la Knesset, et Sharon Banjo, qui travaille pour EcoPeace, une organisation qui réunit Israéliens, Jordaniens et Palestiniens pour améliorer les conditions dans la vallée du Jourdain.

Rahav est un entrepreneur qui a quitté son emploi pour se consacrer à la campagne. Rencontrant quotidiennement des personnes de tous les côtés du Jourdain, il s’est récemment rendu dans l’Ohio pour commencer à impliquer les Juifs américains. La semaine prochaine, il s’envolera pour la France.

Il existe un large consensus autour de la nécessité de réhabiliter le Jourdain et la mer Morte, a-t-il déclaré au Times of Israel, ce qui en fait la « vision sioniste idéale » pour « unir et guérir » la société israélienne.

Oded Rahav à Cleveland, dans l’Ohio, le 2 février 2023. (Crédit : Facebook)

La fenêtre d’opportunité était plus ouverte que jamais, a déclaré Rahav, soulignant les Accords d’Abraham et la possibilité de coopération régionale, ainsi que la technologie d’Israël – le pays a maintenant la capacité non seulement de fournir de l’eau dessalée à ses voisins en manque d’eau, mais aussi de maintenir les niveaux d’eau du lac de Tibériade en y ajoutant de l’eau dessalée.

« Pas besoin d’être Einstein pour comprendre que si l’on investit dans les régions et que l’on fournit de l’eau, et si l’on permet au tourisme et au pèlerinage de prospérer, cela apportera la prospérité, qui apportera la stabilité », a déclaré Rahav. « Avec la stabilité, pas besoin d’armes. On produira simplement plus de tomates ».

En se retirant, la mer a laissé derrière elle un paysage stérile au sommet d’une couche de roche salée. L’eau douce des pluies d’hiver, qui descend des montagnes pour atteindre la plaine précédemment inondée, a dissous la roche saline souterraine, ouvrant plus de 7 000 dolines sous la fine croûte qui semblent s’effondrer presque au hasard.

Au sud du lac de Tibériade, le Jourdain traverse le territoire israélien des deux côtés, puis définit la frontière israélo-jordanienne, avant de pénétrer en Cisjordanie et de se jeter dans la mer Morte.

L’une des raisons de ce rétrécissement est le manque d’eau en provenance des cours d’eau situés au nord, l’eau étant détournée par la Syrie, la Jordanie et Israël pour les besoins humains. Jusque dans les années 1930, environ 1 200 millions de mètres cubes d’eau s’écoulaient chaque année du lac de Tibériade vers le sud dans la vallée du Jourdain. Ce chiffre a été drastiquement réduit à 10 millions de mètres cubes par an.

Des randonneurs marchent à côté de dolines dans une zone de mer asséchée qui a exposé et créé une plaine salée, à environ 20 km au sud du kibboutz israélien Ein Gedi, dans la partie sud de la mer Morte, le 15 janvier 2021. (Crédit : Menahem KAHANA / AFP)

L’autre raison est que l’eau est pompée par des usines situées sur les rives israéliennes et jordaniennes (dans le cas d’Israël, Dead Sea Works) pour extraire la précieuse potasse, le brome et le magnésium dans d’énormes bassins d’évaporation. Les usines ne remplacent qu’environ la moitié de l’eau qu’elles extraient.

Le bail minier de l’État est inscrit dans la loi depuis près de sept décennies. Il arrivera à échéance en 2030.

L’usine de désalinisation de Sorek, au sud de Tel Aviv, le 22 novembre 2018 (Crédit : Isaac Harari/Flash90)

En novembre, les gouvernements israélien et jordanien ont signé une déclaration d’intention de partenariat pour la restauration écologique et le développement durable du Jourdain.

La nouvelle coalition se concentrera sur plusieurs questions, parmi lesquelles le renouvellement prochain de la franchise minière, la réparation et la prévention de la récurrence des dommages environnementaux résultant des activités de Dead Sea Works, ainsi qu’un effort pour créer une équipe de planification gouvernementale chargée de planifier « l’option nord » – le déversement d’une plus grande quantité d’eau dans le Jourdain depuis le lac de Tibériade.

Israël n’a actuellement aucun plan approuvé sur la table pour faire face au remplissage de la mer Morte.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.