Israël en guerre - Jour 144

Rechercher

A Gaza, Tsahal découvre des ceintures d’explosifs taille enfant dans un bâtiment civil

Selon l'armée, le bâtiment est situé près de l'école, de la mosquée et de l'hôpital. Les soldats ont également trouvé des dizaines de mortiers, des centaines de grenades et des documents

Un soldat de Tsahal montre ce que l'armée dit être un gilet explosif adaptable à l'usage d'un enfant, découvert par les soldats dans le nord de Gaza, le 24 décembre 2023. (Crédit : Tsahal)
Un soldat de Tsahal montre ce que l'armée dit être un gilet explosif adaptable à l'usage d'un enfant, découvert par les soldats dans le nord de Gaza, le 24 décembre 2023. (Crédit : Tsahal)

Des soldats israéliens déployés dans la bande de Gaza ont trouvé une importante cache d’armes utilisée par le Hamas à l’intérieur d’un bâtiment où des civils se sont abrités, dans la partie nord de l’enclave. Ils y ont trouvé des « ceintures d’explosifs adaptées aux enfants », des dizaines de mortiers, des centaines de grenades et des documents de renseignement, a déclaré dimanche l’armée israélienne.

Ce sont des soldats de la 261e brigade, l’école d’officiers de Bahad 1 en temps de guerre, qui ont fait cette découverte lors d’une perquisition du bâtiment, situé à proximité d’une école, d’une mosquée et d’un dispensaire.

L’armée israélienne a par ailleurs fait savoir que, toujours dans le nord de Gaza, la brigade Yiftah avait vu plusieurs terroristes sortir d’un bâtiment utilisé par le Hamas pour la surveillance, et demandé une frappe aérienne.

Par ailleurs, la 460e brigade blindée, déployée dans le nord de la bande de Gaza, a dirigé des frappes aériennes et d’artillerie contre sept membres du Hamas et quatre positions d’observation dans le secteur, a indiqué l’armée israélienne.

À Khan Younès, dans le sud de Gaza, à l’endroit où certains dirigeants du Hamas se cacheraient, la brigade Kfir a attaqué un quartier général du Hamas à l’intérieur duquel elle a trouvé des armes, dont des dizaines de grenades et d’engins explosifs.

Toujours selon Tsahal, l’armée de l’air, la Marine et les forces terrestres ont frappé plus de 200 cibles dans la bande de Gaza au cours des dernières 24h, alors que des « batailles féroces » se déroulent dans l’enclave.

Des armes trouvées par Tsahal dans un bâtiment où des civils s’étaient réfugiés, dans le nord de la bande de Gaza, le 24 décembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Au cours du week-end, 14 soldats ont été tués alors que l’armée a intensifié son offensive contre le Hamas, deux mois et demi après le début de la guerre contre l’organisation terroriste, suite à son assaut meurtrier du 7 octobre, dans le sud d’Israël, qui a coûté la vie à 1 200 personnes et vu 240 personnes de tous âges prises en otages.

Ces décès portent à 153 le bilan humain depuis le début de l’opération terrestre, fin octobre.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a ouvert la réunion du Conseil des ministres, ce dimanche, en présentant ses condoléances aux familles des soldats tués durant le week-end.

« Le prix de la guerre est élevé, mais nous n’avons pas d’autre choix que de continuer à nous battre », a déclaré le Premier ministre.

« Nos soldats ont jusqu’à présent éliminé plusieurs milliers de terroristes, et nous continuerons avec force et détermination jusqu’à la fin, jusqu’à la victoire, jusqu’à ce que nous ayons atteint tous nos objectifs », a déclaré le Premier ministre.

Israël affirme que son offensive vise à détruire les infrastructures du Hamas et éliminer l’ensemble de l’organisation terroriste qui dirige la bande de Gaza. Il dit prendre pour cibles toutes les zones dans lesquelles opère le Hamas, tout en cherchant à minimiser les pertes civiles.

Le ministère de la Santé de Gaza, contrôlé par le Hamas, affirme que plus de 20 000 personnes ont été tuées dans la bande de Gaza lors de la guerre, chiffre invérifiable qui ne fait pas le distinguo entre hommes armés et civils.

Selon les estimations israéliennes, ses soldats auraient tué près de 8 000 terroristes depuis le début de la guerre. 1 000 autres terroristes du Hamas ont été tués en Israël le 7 octobre, lors de l’attaque du groupe terroriste.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.