Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

À huis clos, Tsahal informe la Knesset de l’état de préparation de l’armée

Les haut-gradés présentent un "rapport détaillé sur les capacités et l'état de préparation", ainsi que des plans pour l'avenir, sur fond de protestations des réservistes

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les réservistes manifestent contre le plan de refonte du système judiciaire gouvernemental aux abords de l'habitation du ministre de la Défense Yoav Gallant au Moshav Amikam, le 8 juillet 2023. (Crédit : Shir Torem/Flash90)
Les réservistes manifestent contre le plan de refonte du système judiciaire gouvernemental aux abords de l'habitation du ministre de la Défense Yoav Gallant au Moshav Amikam, le 8 juillet 2023. (Crédit : Shir Torem/Flash90)

De hauts responsables militaires ont informé mercredi les législateurs de l’état de préparation de l’armée dans un contexte de tensions liées à la refonte du système judiciaire, lors d’une réunion à huis clos de la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset.

Un porte-parole de la Knesset a déclaré que les officiers supérieurs de l’armée israélienne ont fourni aux législateurs un « rapport détaillé sur la capacité et l’état de préparation de l’armée face aux besoins actuels et futurs. »

Plus de 10 000 réservistes volontaires ont fait savoir ces dernières semaines qu’ils ne se présenteraient plus au service en signe de protestation contre la refonte du système judiciaire, estimant que les projets gouvernementaux transformeraient Israël en un pays antidémocratique. Aucun chiffre officiel n’a été communiqué sur le nombre de réservistes qui ne se sont pas présentés à leur poste jusqu’à présent.

« Lors de la réunion, le problème posé par les conséquences futures de la controverse publique sur les capacités et l’état de préparation de l’armée a été soulevé », a déclaré le porte-parole.

« En outre, la question du traitement des personnes qui ne se présentent pas au service a également été abordée. La question est traitée et des mesures visant à empêcher sa propagation ont été présentées », a ajouté le porte-parole.

Le site d’information Ynet a rapporté que les responsables de Tsahal ont déclaré aux députés que l’impact négatif sur l’état de préparation concernait principalement l’armée de l’air et la direction du renseignement militaire, et moins les différents bataillons d’infanterie.

La réunion s’est tenue conjointement avec les membres de deux autres sous-commissions liées à la défense.

Les pilotes de l’armée de l’air israélienne se dirigeant vers leur avion lors de l’exercice international « Blue Flag » sur la base aérienne d’Ovda dans le sud d’Israël, le 24 octobre 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

La plupart des Israéliens qui ont effectué leur service militaire national obligatoire sont tenus de participer chaque année au service de réserve, mais ceux qui ont servi dans des unités spéciales – y compris les pilotes – se présentent volontairement au service de réserve pour continuer à exercer les mêmes fonctions, un engagement qu’ils prennent généralement de leur propre chef.

En raison de la nature de leurs fonctions, les soldats des forces spéciales et les pilotes de réserve sont plus régulièrement appelés à participer à des entraînements et à des missions, ainsi qu’à servir d’instructeurs pour les nouveaux conscrits.

Alors que la rébellion des réservistes s’est propagée à certaines des unités et divisions d’élite de l’armée, les chefs militaires ont eu du mal à rester optimistes sur la question en public. Le principal porte-parole de Tsahal a admis la semaine dernière que « certains secteurs ne subissent qu’un préjudice limité ».

Le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi, le chef de l’armée de l’air, le général de division Tomer Bar, et d’autres ont averti que les manifestations des réservistes avaient un impact de plus en plus négatif sur l’état de préparation de l’armée, s’attirant les reproches du Premier ministre Benjamin Netanyahu, d’autres législateurs et des partisans du gouvernement religieux d’extrême-droite.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, deuxième à partir de la droite, à gauche, le chef d’état-major de Tsahal Herzi Halevi, à côté de lui le ministre de la Défense Yoav Gallant et Ronen Bar, chef du Shin Bet, au centre assistant à un briefing sur la sécurité lors d’une opération de Tsahal à Jénine le 3 juillet 2023. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

La coalition de Netanyahu a rejeté les protestations des réservistes, y voyant une forme dangereuse et sans précédent de chantage politique de la part de l’armée. Certains législateurs de la coalition ont suggéré que les manifestations s’apparentaient à une tentative de coup d’État militaire.

Les responsables de la sécurité se sont inquiétés lundi du fait qu’en autorisant des attaques publiques répétées contre les hauts gradés de l’armée, Netanyahu tentait de les rendre responsables des dommages causés à l’état de préparation de l’armée.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.