Rechercher

A Ramallah, la présidente de l’UE confirme la reprise partielle de l’aide à l’AP

Selon Von der Leyen, les fonds pourront « être versés rapidement » ; l’UE n’a pas encore indiqué s’ils étaient conditionnés au retrait des incitations à la haine contre Israël

Le Premier ministre palestinien Mohammad Shtayyeh reçoit la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen dans la ville de Ramallah, le 14 juin 2022. (Crédit : ABBAS MOMANI / AFP)
Le Premier ministre palestinien Mohammad Shtayyeh reçoit la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen dans la ville de Ramallah, le 14 juin 2022. (Crédit : ABBAS MOMANI / AFP)

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré au Premier ministre de l’Autorité palestinienne, Mohammad Shtayyeh, à Ramallah, qu’une partie de l’aide de l’UE à l’AP reprendrait après des mois de délais, durant lesquels les fonctionnaires de l’UE ont discuté de la question de savoir s’il fallait conditionner le financement au retrait des incitations à la haine contre Israël des manuels scolaires palestiniens.

« Nous sommes le plus grand donateur en Palestine, avec environ 600 millions d’euros par an. Et je suis heureuse que les fonds de l’UE pour 2021 puissent maintenant être versés rapidement », a déclaré Von der Leyen.

Les remarques de Von der Leyen sont venus confirmer les résultats d’un vote de la Commission européenne en faveur du déblocage des fonds, comme l’a rapporté en fin de le journée lundi le Times of Israel.

Les plans de financement de l’UE pour 2021 comprennent quelque 235 millions de dollars d’aide directe au budget de l’AP. Cette aide soutient les salaires des nombreux fonctionnaires de l’AP : enseignants, médecins, infirmières et pompiers. Elle permet aussi de financer les Palestiniens qui se font soigner dans les hôpitaux israéliens.

Les détails précis de la décision de l’UE de renouveler le financement n’ont pas encore été rendus publics. Les responsables palestiniens affirment que l’aide reprendra sans condition, mais l’UE n’a pas encore confirmé si c’est le cas. Et aucune des deux parties n’a mentionné les plans de décaissement de l’aide européenne prévue pour 2022.

« Je remercie l’Europe d’avoir repris sans condition [son] soutien, et pour ce qu’elle nous a fourni et nous fournira l’assistance nécessaire pour préserver les institutions civiles et de sécurité palestiniennes », a déclaré Shtayyeh lors d’une conférence de presse avec von der Leyen mardi.

Un porte-parole de l’envoyé de l’UE auprès des Palestiniens s’est refusé à tout commentaire, indiquant que de plus amples informations seraient communiquées dans les jours à venir.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...