Abbas aux familles de terroristes : « Vos fils sont des martyrs »
Rechercher

Abbas aux familles de terroristes : « Vos fils sont des martyrs »

Le président de l'AP a promis d'aider à obtenir qu'Israël rende les corps de 11 Palestiniens qui ont mené des attaques meurtrières contre des Israéliens

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas rencontre les familles des terroristes palestiniens à Ramallah le mercredi 3 février 2016. (Capture d'écran: Ynet)
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas rencontre les familles des terroristes palestiniens à Ramallah le mercredi 3 février 2016. (Capture d'écran: Ynet)

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a reçu mercredi des familles de terroristes palestiniens impliqués dans des attentats à Jérusalem quelques heures seulement après que trois Palestiniens aient tué à Jérusalem une agent de la police des frontières et aient blessé une seconde.

Abbas a rencontré à Ramallah les familles de 11 terroristes qui ont perpétré des attaques contre des Israéliens au cours des quatre derniers mois et dont les corps sont détenus par Israël, a rapporté Ynet.

Parmi les personnes présentes il y avait la famille de Baha Alian, qui avait tué en octobre trois Israéliens dans un autobus dans le quartier d’Armon Hanatziv à Jérusalem.

Etaient également présents les parents d’Alaa Abu Jamal, également de Jabal Mukaber, qui avait le même jour d’octobre écrasé des piétons israéliens avec sa voiture, était sorti de son véhicule et avait poignardé les victimes.

Les familles des terroristes ont appelé Abbas à agir pour obtenir d’Israël la restitution de leurs dépouilles.

Abbas a déclaré que la direction palestinienne faisait de grands efforts pour le faire afin de soulager la douleur des familles.

« Vos fils sont des martyrs », a dit le président de l’Autorité palestinienne aux familles.

La rencontre a été retransmise par l’agence de presse officielle palestinienne et a eu lieu peu de temps après que trois Palestiniens, identifiés comme étant Ahmed Abou Al-Roub, Mohammed Kameel et Ahmad Rajeh Ismail Zakarneh, originaires du nord de la Cisjordanie aient attaqué des agents de la police des frontières près de la Vieille Ville de Jérusalem.

Une policière, Hadar Cohen, a succombé à des blessures subies lors de l’attaque après des efforts de plusieurs heures à l’hôpital Hadassah Mont Scopus pour sauver sa vie à Jérusalem aient échoué. Hadara était âgée de 19 ans, et venait de la ville Or Yehuda.

Hadar Cohen, 19 ans, l'une des victimes de l'attaque de la Vieille Ville le 3 février 2016 (Crédit : police israélienne)
Hadar Cohen, 19 ans, l’une des victimes de l’attaque de la Vieille Ville le 3 février 2016 (Crédit : police israélienne)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...