Abbas salue le soutien pour la paix du président égyptien
Rechercher

Abbas salue le soutien pour la paix du président égyptien

L’organisation terroriste du Hamas salue l’appel à l’unité palestinienne et ne mentionne pas l’appel aux négociations

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas s'adressant aux journalistes israéliens dans la ville de Ramallah en Cisjordanie, le 21 janvier 2016. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas s'adressant aux journalistes israéliens dans la ville de Ramallah en Cisjordanie, le 21 janvier 2016. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a salué mardi la poussée pour de nouveaux pourparlers de paix du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, alors que l’organisation terroriste Hamas a salué son appel à une réconciliation palestinienne interne.

Dans un rare appel direct aux Palestiniens et aux Israéliens, Sissi a exhorté les deux peuples à tirer de l’espoir de la « paix stable et réelle » entre Israël et l’Egypte.

Pendant un discours télévisé diffusé en direct, Sissi a déclaré qu’il voyait une « opportunité réelle » pour un règlement du conflit israélo-palestinien qui réchaufferait aussi les relations entre l’Egypte et l’Etat juif.

En réponse, Abbas a rendu hommage au « rôle historique de l’Egypte au soutien des affaires palestiniennes », a annoncé le site d’informations hébraïque Walla.

Dans un communiqué publié sur son site internet, le Hamas a écrit qu’il « accueille les déclarations égyptiennes pour la réconciliation palestinienne, et souligne [son] empressement à faire face à tous les efforts pour réussir la réconciliation et restaurer l’unité nationale. »

Abdel Fattah al-Sissi est au pouvoir depuis 2013, après avoir destitué al-Morsi. (Crédit : CC BY SA 3.0)
Abdel Fattah al-Sissi est au pouvoir depuis 2013, après avoir destitué al-Morsi. (Crédit : CC BY SA 3.0)

Le communiqué ne mentionnait pas le soutien de Sissi à de nouveaux efforts pour faire avancer le processus de paix israélo-palestinien.

Mardi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré qu’Israël était prêt à s’engager avec les états arabes pour faire avancer un accord de paix avec les Palestiniens.

« Israël est prêt à participer avec l’Egypte et d’autres pays arabes à l’avancement du processus diplomatique et de la stabilité dans la région », a déclaré Netanyahu dans un communiqué. « J’apprécie le travail du président al-Sissi et suis encouragé par le leadership qu’il a montré sur ce sujet important. »

Mahmoud Abbas a déclaré mardi soir aux membres du parti d’extrême-gauche israélien Meretz que les dirigeants israéliens devraient s’exprimer pour soutenir une solution à deux états.

« Nous espérons que les dirigeants en Israël, s’ils [accordent de la valeur] à la paix, diront quelque chose de simple : nous acceptons une solution à deux états, a-t-il déclaré selon la Deuxième chaîne. Après cela, nous serons prêts à nous asseoir à la table des négociations pour résoudre le conflit. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...