Abramovich a besoin d’un visa sur son passeport israélien pour travailler au R-U
Rechercher

Abramovich a besoin d’un visa sur son passeport israélien pour travailler au R-U

Le propriétaire du club de football de Chelsea pourra se rendre au Royaume-Uni six mois par an mais devra demander un permis de travail s'il souhaite y faire des affaires

Le milliardaire Roman Abramovich (Capture d'écran : YouTube)
Le milliardaire Roman Abramovich (Capture d'écran : YouTube)

Le milliardaire juif russe Roman Abramovich, qui a immigré cette semaine en Israël, ne sera pas autorisé à travailler au Royaume-Uni avec son seul passeport israélien et sans un visa valide – comme n’importe quel autre Israélien, a fait savoir un porte-parole du gouvernement britannique.

« Ceux qui bénéficient de passeports israéliens sont des ressortissants sans-visa, ce qui signifie qu’ils n’ont pas besoin d’un visa pour venir au Royaume-Uni comme visiteurs pour une période maximale de six mois », a indiqué le porte-parole aux journalistes mardi, selon le Guardian. « Les Israéliens doivent obtenir un visa s’ils veulent vivre, travailler ou faire des études au Royaume-Uni ».

Abramovich, 51 ans, a atterri à l’aéroport international Ben Gurion dans la journée, a fait savoir le ministère et il a reçu sa carte d’identité sous les termes de la loi du Retour, qui autorise les Juifs à devenir citoyens israéliens.

Abramovich, propriétaire du club de football de Chelsea et qui pèse 12,5 milliards de dollars selon la presse britannique, est instantanément devenu, lundi, le ressortissant israélien le plus riche du pays.

En tant que nouveau citoyen, Abramovich est exempté d’impôts en Israël sur les revenus gagnés à l’étranger pendant 10 ans et il n’a pas besoin de déclarer la source de ses revenus pendant cette décennie.

Ce déménagement en Israël est survenu après l’expiration de son visa au Royaume-Uni – un visa délivré avant l’adoption de régulations plus rigoureuses qui avaient été instituées au mois d’avril 2015, qui exigeaient qu’il explique la source de sa richesse aux autorités britanniques avant le renouvellement d’un nouveau permis.

Il n’y a aucune preuve qu’Abramovich se soit rendu coupable d’actes répréhensibles mais le Royaume-Uni a renforcé ses démarches de contrôle sur les hommes d’affaires et les diplomates russes depuis l’empoisonnement de l’ancien espion Sergei Skripal et de sa fille à Salisbury, au mois de mars.

Abramovich a manqué la victoire en finale de Chelseau à la Coupe d’Angleterre de football, face à Manchester United qui s’est disputée au stade de Wembley à Londres, ce mois-ci. Il est propriétaire du club depuis 2003 et a assisté à presque toutes les matchs de la formation jusqu’au début de ses problèmes de visa.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...