Israël en guerre - Jour 254

Rechercher

Abramovitch aurait payé l’appartement à TLV offert par Poutine à son ex-professeure

L'appartement aurait été acheté par l’oligarche russo-israélien et non par la générosité du dictateur russe envers son ancienne professeure, selon les registres

La nonagénaire israélienne Mina Yuditskaya Berliner dans un appartement de Tel Aviv qui aurait été acheté par son ancien élève, Vladimir Poutine. (Crédit : Ben Sales/JTA)
La nonagénaire israélienne Mina Yuditskaya Berliner dans un appartement de Tel Aviv qui aurait été acheté par son ancien élève, Vladimir Poutine. (Crédit : Ben Sales/JTA)

Dans une anecdote positive rare concernant le dictateur russe, Vladimir Poutine aurait acheté un appartement à Tel Aviv pour une de ses anciennes enseignantes. Seulement, selon des documents récemment dévoilés, l’appartement en question aurait plutôt été acheté par Roman Abramovitich, un oligarque russo-israélien.

Dans les années 1960, Mina Yuditskaya-Berliner a été la professeure d’allemand de Poutine au lycée, dans la ville qui porte aujourd’hui le nom de Saint-Pétersbourg.

En 1973, elle a déménagé en Israël et n’a plus rien entendu sur son ancien élève jusqu’au jour où, des dizaines d’années plus tard, il est devenu une figure publique alors qu’il grimpait les échelons vers le pouvoir.

Alors qu’elle avait 80 ans, elle a appris que Poutine devait se rendre en Israël et a demandé au consulat russe si elle pouvait assister à l’un des événements prévus afin d’apercevoir son ancien élève.

À sa grande surprise, l’octogénaire a été accueillie dans un hôtel de Jérusalem lors de la visite de 2005 et a eu droit à une audience privée avec Vladimir Poutine. Ils ont échangé des plaisanteries autour d’un thé et Poutine a noté son adresse. Suite à cette rencontre, plusieurs cadeaux lui ont été envoyés à son domicile, dont une montre et un exemplaire du livre de Poutine contenant un message personnel.

Peu de temps après, un employé du gouvernement russe s’est présenté à sa porte et l’a emmenée visiter des appartements dans le centre de Tel Aviv, a-t-elle déclaré à Ynet.

« Je lui ai dit que tout ce dont j’avais besoin, c’était d’un appartement situé à proximité de la station de bus, du marché et de la kuppat holim« , a-t-elle déclaré, utilisant le terme hébreu pour désigner un centre de santé. « À partir de là, tout est allé très vite. Quelques mois plus tard, les déménageurs sont venus à mon appartement [en location] à Florentine [dans le sud de Tel Aviv], ils ont tout emballé et m’ont déménagée », a-t-elle déclaré.

Sur cette photo d’archives du 2 décembre 2010, Vladimir Poutine, alors Premier ministre russe, à droite, félicite les membres de la délégation russe, de gauche à droite : le chef d’orchestre Valery Gergiyev, l’homme d’affaires Roman Abramovich et le gouverneur de Nizhny Novgorod Valery Shantsev, après l’annonce de l’organisation de la Coupe du monde de football 2018 par la Russie, à Zurich, en Suisse. (Crédit : Alexei Nikolsky/AP)

On a longtemps cru que c’était Poutine qui lui avait acheté l’appartement, mais selon un article paru dimanche, ce serait en fait l’oligarque russo-israélien Abramovitch qui aurait payé pour le bien.

Selon différents articles, Mme Yuditskaya-Berliner aurait reçu 245 000 dollars de N.P. Gemini Holdings Ltd, une société écran basée à Chypre, le jour même où elle a acheté l’appartement en juin 2005, a rapporté le Washington Post.

Le nom d’Abramovich n’apparaît pas dans les documents, mais d’autres documents ayant fuité lors d’un procès au Royaume-Uni mentionnent Abramovich comme étant le propriétaire de la société.

Un représentant d’Abramovitch a déclaré que l’appartement offert avait été aménagé par le rabbin Alexander Boroda, chef de la Fédération des communautés juives de Russie. Mme Yuditskaya-Berliner vivait dans des conditions précaires et la fédération lui a trouvé un appartement convenable et des donateurs, a-t-il déclaré au Post. Abramovitch est le président du conseil d’administration de la fédération.

L’achat de l’appartement semble attester de liens financiers entre Poutine et Abramovitch, ce que l’oligarque a nié par le passé.

Yuditskaya-Berliner est décédée en 2017 à l’âge de 96 ans. Elle a légué la propriété à la Fédération de Russie ; cette dernière figure toujours comme propriétaire de l’appartement.

Abramovitch est l’ancien propriétaire du club de football anglais Chelsea et a été pendant un certain temps la personne la plus riche d’Israël. Le coût de l’appartement n’aurait représenté qu’une bagatelle pour le milliardaire.

Abramovitch a été soumis à des sanctions depuis l’invasion de l’Ukraine par Poutine et a été vu en Israël à plusieurs reprises depuis le début de la guerre. Il a pris la nationalité israélienne en 2018, mais on ignore s’il passe du temps dans le pays.

Les analystes ont déclaré que l’invasion de la Russie avait été un désastre personnel pour Abramovich, balayant des milliards de la valeur de ses actifs.

Abramovitch a amassé une fortune dans les industries russes du pétrole et de l’aluminium après l’éclatement de l’Union soviétique en 1991. En 2005, le géant russe de l’énergie Gazprom a payé 13 milliards de dollars pour acquérir la compagnie pétrolière Sibneft contrôlée par Abramovich. Cette opération a permis au Kremlin de Poutine de reprendre le contrôle du lucratif secteur de l’énergie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.