Affaire Mimran : Netanyahu fustige “la persécution politique systématique”
Rechercher

Affaire Mimran : Netanyahu fustige “la persécution politique systématique”

Le Premier ministre a rejeté toutes les accusations à son encontre, et notamment celle d'Arnaud Mimran accusé de fraude qui a déclaré lui avoir remis un million de francs

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la Knesset, le 1er juin 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la Knesset, le 1er juin 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Se tenant mardi aux côtés de Vladimir Poutine, Benjamin Netanyahu a affirmé que les allégations indiquant qu’il a reçu de l’argent de façon illicite de la part d’un citoyen français accusé de fraude font partie d’une campagne concertée afin de l’évincer du pouvoir.

Il a qualifié ces allégations, ainsi qu’un nombre grandissant d’autres dossiers où son intégrité est remise en question, de “persécution politique systématique” et a dénoncé “de fausses accusations” de la part de personnes qui ont échoué à l’évincer du pouvoir par l’intermédiaire des dernières élections de mars 2015.

Il a réitéré le déni émis par son porte-parole concernant les affirmations du citoyen français, Arnaud Mimran, mentionnant qu’il aurait financé une campagne électorale de Netanyahu, et a ajouté qu’il a reçu de l’argent – “pas un million de francs », comme l’affirme Mimran – en tant que “citoyen privé, en faveur de la hasbara au profit d’Israël ».

Netanyahu a poursuivi en disant que certains problèmes légaux impliquant sa femme, Sara, font partie de la même campagne.

“Ils piétinent l’image de ma femme et la transforment en poussière humaine », a-t-il ajouté.

“J’ai confiance dans notre système judiciaire, et rien ne va sortir de ces dossiers, et vous savez pourquoi ? Parce qu’ils sont vides », a continué Netanyahu.

C’est la première réponse émise par Netanyahu lui-même face aux affirmations de Mimran.

La seconde chaine de la télévision israélienne a affirmé mardi soir avoir été en contact avec M. Mimran qui leur a déclaré s’être probablement trompé de dates sur les versements d’argent.

« Tout ce que dit Bibi [Benjamin Netanyahu] est vrai, j’ai du me tromper de dates », a-t-il écrit dans un texto présenté par la chaîne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...