Affrontements entre émeutiers gazaouis et soldats lors d’une émeute hebdomadaire
Rechercher

Affrontements entre émeutiers gazaouis et soldats lors d’une émeute hebdomadaire

Des bateaux ont navigué jusqu'à la fin de la zone de pêche autorisée pour protester contre le blocus naval, nécessaire pour empêcher le Hamas de se réarmer

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des émeutiers palestiniens brandissent des drapeaux dans la banlieue est de Gaza City, le 23 novembre 2018. (Crédit : MAHMUD HAMS / AFP)
Des émeutiers palestiniens brandissent des drapeaux dans la banlieue est de Gaza City, le 23 novembre 2018. (Crédit : MAHMUD HAMS / AFP)

Près d’un millier de Palestiniens ont manifesté le long de la frontière dans la bande de Gaza lundi, dans le cadre des émeutes de protestation contre le blocus naval exercé par Israël, a indiqué l’armée israélienne.

Selon le ministère de la Santé de Gaza, contrôlé par le groupe terroriste palestinienne du Hamas, trois personnes ont été blessées par des tirs israéliens durant les émeutes violentes. Certains participants ont jeté des pierres sur les soldats israéliens stationnés de l’autre côté de la clôture.

L’armée israélienne a confirmé l’usage de balles réelles dans certains cas, et de gaz lacrymogène pour disperser les foules.

Contrairement aux semaines précédentes, aucun explosif ni bombe artisanal n’a été lancé sur les soldats, a déclaré un porte-parole de l’armée.

En plus des émeutes frontalières, qui se sont déroulées sur la plage, face à la communauté israélienne de Kibboutz Zikim, où une vingtaine de bateaux ont pris part à des protestations en mer, naviguant jusqu’à la limite autorisée dans la zone de pêche.

Des Palestiniens placent des drapeaux sur la barrière en métal à la frontière maritime dans le nord de la bande de Gaza, le 8 octobre 2018. (Crédit : AFP/Said Khatib)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...